Procès en appel dans l’incendie de Louho : Oloyé désormais libre

Procès en appel dans l’incendie de Louho : Oloyé désormais libre

Le baron de la contrebande du Kpayo, Joseph Midodjiho alias Oloyé, 64 ans est désormais libre de ses mouvements. Après sa condamnation par le tribunal de première instance de première classe de Porto-Novo à 24 mois de prison ferme avec payement de deux millions FCFA d’amende, le président de l’Association des vendeurs d’essence frelatée communément appelé « Kpayo » du Bénin recouvre sa liberté ce vendredi 25 Mai 2018.

Parakou – Incendie à l’usine Sobébra: la zone d’ombre sur l’origine du sinistre subsiste

Le jugement en appel de la décision du tribunal correctionnel est favorable au baron national du Kpayo. Le juge de la cour d’appel de Cotonou a adoucit la peine. Il condamne en effet Oloyé à 24 mois d’emprisonnement dont six ferme. L’homme fort du Kpayo qui a déjà passé les six mois en prison recouvre le sourire. Oloyé est désormais libre de ses mouvements depuis ce vendredi 25 mai. Selon certaines sources, le juge serait allé plus dans le dossier d’incendie qui a coûté la vie à une fille au quartier Louho de Porto-Novo le mercredi 4 octobre 2017(à lire ici).

En effet, je juge de la cour d’appel aurait réduit de moitié l’amende de deux millions F CFA. Celle-ci est désormais ramenée à un million FCFA. Il en est de même pour son chauffeur Nicolas Tankpinou Alodégnon, son co-accusé, condamné par le juge du premier degré à 18 mois de prison ferme avec cinq cent mille Francs CFA d’amende à payer au Trésor public. Le juge d’appel a vidé son dossier en le condamnant à 18 mois d’emprisonnement dont six mois ferme. Incarcéré depuis le 6 octobre 2017, il rentre aussitôt chez lui pour avoir déjà fini de purger ce temps en prison. Cependant, il va payer une amende de 100.000F au lieu de 500.000F initialement fixée par le tribunal.

Pour mémoire, la condamnation Joseph Midodjiho, du président de l’Association des vendeurs d’essence frelatée communément appelé « Kpayo » du Bénin fait suite à un incendie survenu au petit matin au quartier de Louho à Porto-Novo. Le bilan de cet incendi étaiet d’un mort, une fille de 14 ans complètement calcinée, deux blessés dont un grièvement et d’énormes dégâts matériels dont dix maisons parties en fumée.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Quid des Victimes?

    • Avatar commentaire
      Madampol Il y a 2 mois

      À la grâce de Dieu ou de qui vous voulez. Pas de pitié pour les faibles dans ce pays