Ian Khama, l’ancien président Botswanais qui a rendu son tablier il y a quelques semaines n’a pas apprécié l’attitude du numéro 1 nigérian au cours de sa visite à la maison Blanche cette semaine.En visite aux Etats-Unis d’Amérique cette semaine, Muhammadu Buhari n’a pas fait cas des propos racistes(“pays de merde“) attribués au Président américain Donald Trump concernant les pays africains au cours d’une rencontre sur l’immigration.

Cette attitude du dirigeant nigérian a froissé l’ancien numéro 1 du Botswana qui a signalé que le Président américain ne s’est. Sans détour, Ian Khama n’est pas passé par quatre chemin pour critiquer Buhari.

Une rencontre décevante

Selon Ian Khama, le Président Buhari a manqué l’occasion de manifester son indignation et celle du continent au cours de la rencontre avec le dirigeant américain qu’il a qualifié de “décevante”. A en croire, l’ancien Président Ian Khama, le Président Buhari n’a pas trouvé utile d’évoquer ce sujet et qu’il s’est contenté juste d’affirmer qu’il n’avait aucune preuve.

Dans un article précédent, nous vous parlons de la polémique suscité par ces propos attribués à Donald Trump en présence de plusieurs sénateurs au cours d’une rencontre sur l’immigration. Ces propos ont été finalement démenti par le Président Trump(à lire ici).

7 Commentaires

  1. Celui a dit, celui là a dit. Buhari s’ est rendu là bas en businessman et non en chercheur de vengeance. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom