Suspension de la Nouvelle Tribune : communiqué des FCBE

Suspension de la Nouvelle Tribune : communiqué des FCBE

Il nous est revenu, dans la journée de ce mercredi, avec émoi et consternation, que le quotidien *La Nouvelle Tribune*, l'un des plus en vue et des pl

Bénin : Le 2è congrès des Fcbe lance la précampagne des législatives de 2019

Il nous est revenu, dans la journée de ce mercredi, avec émoi et consternation, que le quotidien *La Nouvelle Tribune*, l’un des plus en vue et des plus crédibles du pays, par son professionnalisme reconnu ici et au-delà de nos frontières, aura écopé d’une mesure conservatoire portant suspension de ses parutions par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de de la Communication (HAAC).

Les griefs portés à l’encontre de ce quotidien sont plutôt inquiétants pour l’évolution de l’État de droit, la liberté d’expression et la liberté de presse dans notre pays, d’autant qu’ils indiquent comme faute, un supposé acharnement contre la personne du Chef de l’État, stigmatisant la ligne éditoriale du journal.

L’État de droit subit un énième coup de boutoir, et les Forces Cauris pour un Bénin Émergent s’indignent contre cette tendance à caporaliser la presse, étouffer les espaces de liberté, et instaurer un État de terreur.

Le parti exprime sa solidarité à l’égard du directeur de publication du journal, de ses collaborateurs et de ses lecteurs.

Il interpelle la conscience citoyenne des membres de la HAAC et de son président en particulier, afin que le pouvoir qu’ils ont de réguler la presse, par excès de zèle, ne se transforme en faculté de répression.

Fait à Cotonou le 24 mai 2018

Pour les FCBE, le Secrétaire Exécutif National

Valentin DJENONTIN-AGOSSOU

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 4 mois

    Ce ********** de Président de la HAAC est un pur produit de Yayi Boni et des FCBE. Que Djénontin nous épargne de ses remarques terre à terre sans originalité. Je suis d’accord pour la liberté d’expression et pense que la suspension d’un organe de presse n’est pas la solution aux dérives constatées (dont j’ai personnellement dénoncé la récurrence sur LNT). Cette manière de faire est plutôt contre productive et contribue, comme nous le remarquons, à une vague de soutiens, parfois immérités au profit d’organes de presse déviants.

    Je soupçonne même M. Boni Tessi de faire de la provocation inutile et zélée au détriment de l’image du Président Patrice Talon…..

     

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 4 mois

    Bonjour, il faudrait peut-être faire évoluer les réactions répétées qui reviennent en boucle pour faire admettre l’inacceptable :

    1) on essaye de dénigrer l’intervenant PERSONNELLEMENT

    2) On invoque le fait que les mêmes faits se soient déjà produits au Bénin pour en déduire une impunité pour tous ceux qui suivent par je ne sais quelle logique. (“untel a volé, réponse: oui mais il n’est pas le seul, il y a déjà eu d’autres voleurs au bénin…”)

    3) on noie le poisson dans des arguties technico-juridiques qui égarent le débat.

     

     

  • Avatar commentaire

    c’est rigolo; hummm; Valentin DJENONTIN-AGOSSOU  sort un communique ??? en tout cas ;il me semble qu’il a oublie certaines derives du régime qu’il avait appartenu.  A t’il oubli le béninois Libéré???? Non ceux la n’ont pas droit au chapitre.

    • Avatar commentaire
      Paul Ahéhénou Il y a 4 mois

      Est-ce qu’on peut alors retenir que puisque le régime Yayi a porté atteinte à la liberté de presse, que le régime Talon en le faisant est dans la légitimité?

    • Avatar commentaire
      Coucou Il y a 4 mois

      bocco, ça c’est quelle logique ça? Parce qu’un tel a mal fait aujourd’hui, vous le disculper en arguant qu’il ne serait pas le premier à agir ainsi. Comment voulez-vous qu’on évolue avec un tel raisonnement?

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 4 mois

    AMAURY Je suis à 100% d’accord avec toi. Sous yayi il faudra faire l’inventaire du nombre d’oganes et quotidiens fermés ou suspendus et on va rigoler. Et ce sont ceux qui ont punir hier qui deviennent défenseur maintenant. On dit leur donner le diplôme de juriste ou avocat (capable de défendre quelque chose et son contraire en même temps) comme Aivo Agbodjan,  Salami.

  • Avatar commentaire
    Azanhouan Il y a 4 mois

    Celui-là n’a rien à dire de sérieux c’est pour qu’on puisse savoir qu’il est toujours libre de ses mouvements

  • Avatar commentaire

    C’est parce qu’ils ont mal fait qu’on a demander que Talon vienne bien faire.

    Si Talon fait pire souffrons que les fcbe qui sont aujourd’hui à la touche s’indigne.

    La LNT a été toujours crédible et indépendant de tout pouvoir depuis la conférence.  Nous avons beaucoup insulté yayi ici, je dirai plus que talon.

    Aucun pouvoir par le passé n’a osé touché à la LNT. Talon le fait comme il a osé mettre Metognon en prison.

    Soyons indigné

  • Avatar commentaire
    la faus Il y a 4 mois

    et vous trouvez qu’il faut continuer par répéter les mêmes erreurs. même un mouton ne suit pas comme ça

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 4 mois

    Chacun réagit selon sa position du moment et c’est bien dommage. Quand ils étaient au pouvoir,  la même HAAC a pris la décision la plus lamentable, la plus ridicule et la plus scandaleuse de son histoire en violation de toutes les lois de la république : la suspension à vie du Béninois libéré et de son patron TAKOU. Qu’ont-ils dit à l’époque? Que nenni. Honte à vous. C’est avec ‘des comme vous’ que notre démocratie sera toujours nescafé pour parler comme votre patron.

  • Avatar commentaire

    Ils sont nés avant la honte!!! Oublient -il qu’en 2011 le béninois libéré a été suspendu à vue et plusieurs de ses responsables interdits d’activités de journalisme à vie? ils ont donc le culot de voir dans l’affaire nouvelle tribune la main de Talon et donc pondre un communiqué ! Vraiment dans ce pays le ridicule ne tue pas!

    • Avatar commentaire

      de mon côté,je pense que mon pays le Benin n’avance du tout pas.Ceux du passé qui ont gourverné se pays,ont commis des erreurs en suspendant les organes de presses a vie,es ce qu’il faut reprendre encore avec sa ? nous devons savoir garder raison et agir en harmonie avec notre démocratie pour que le futur puisse nous donner raison.