Le directeur de publication du journal la Nouvelle Tribune a été reçu sur les plateaux de la télévision Carrefour ce dimanche 27 mai 2018. Vincent Foly s’est prononcé sur la suspension de son journal.Vincent Foly a témoigné de son étonnement quand la décision de la HAAC lui a été notifiée. Une décision qu’il conteste d’ailleurs. Pour lui, l’auteur des articles  incriminés est le professeur René Ahouansou. Un universitaire et homme politique de renom.« Le professeur Ahouansou n’est pas n’importe qui. C’est d’abord un universitaire doublé d’un politique. Il fait partie des deux personnalités qui sont allés voir à la fin des années 80 le président Kérékou, pour dire: il y a trop de désordre dans le pays, il faut faire autre chose. C’est ça qui a débouché sur la conférence nationale » a déclaré M Foly. Après la conférence nationale, poursuit-il, le professeur Ahouansou est retourné à l’université. Mais entre temps, il a eu à diriger la commission de moralisation de la vie publique sous le Général Mathieu Kérékou.

Loading...

Selon le directeur de publication du journal La Nouvelle Tribune, c’est en toute responsabilité qu’il a publié les écrits du professeur. Il fait par ailleurs remarquer qu’on ne saurait  demander à un professeur, encore moins à un politique, de s’exprimer comme un journaliste.

Les mesures conservatoires

Le patron de presse s’est ensuite attaqué à la décision prise par le président de la HAAC. Pour lui, cette mesure conservatoire, est réservée aux télévisions et aux radios.

« La mesure conservatoire, c’est-à-dire que je suis en train de demander à la population de se soulever pour aller sur la présidence (sur votre chaîne). On prend des mesures conservatoires. On éteint votre signal et puis c’est terminé. Pour la presse écrite, qu’est-ce qu’on va faire? Moi j’ai écrit depuis le 18 janvier, on a relevé les articles du 18 janvier, le 31 janvier, le 02 février, ainsi de suite, jusqu’au 17 avril. On ne m’a rien dit, on ne m’a pas averti ; on ne m’a pas envoyé de rappel à l’ordre ni de blâme et subitement on vient me dire j’ai violé le code de déontologie. Le président de la HAAC mélange les choses » a expliqué Vincent Foly.

Voir les commentaires

29 Commentaires

  1.  
    Cet acharnement sur la nouvelle tribune  accompagné du redressement fiscal comme mesure de frappe que le cgouvernement a l’habitude de toujours brandir à l’égard des entreprises qu’il juge indésirables m’amène à penser si le système de recouvrement des impôts au Bénin est le meilleur qu’il faut?
     
    Commencons par classer les impôts généralement en deux catégories: Les impôts directs et les impôts indirects. Pour impôts directs on peut citer l’impôts sur le revenu et les impôts sur le salaire.
     
    Pour l’impôt indirect convient ici la TVA (la taxe sur la valeur ajoutée).
     
    En ce qui concerne les impôts directs, les débiteurs (ceux qui doivent l’impôt à l’Etat) et les payeurs sont rassemblés dans une même personne (sujet économique), alors qu’en ce qui concerne les impôts indirects  le débiteur et le payeur sont en général  au moins deux personnes.
     
    Cela veut dire qu’une entreprise de production ou d’affaire génératrice des valeurs, n’a pas seulement le devoir de payer l’impôt sur son revenu à l’Etat, mais il a aussi le devoir et l’obligation de transmettre les taxes de valeur ajoutée payées par ses clients aprè déduction des TVA payées par lui-même pour des produits qui sont entrés dans sa production à l’Etat.
     

  2.  
    Quels sont les injures que le professeur Ahouansou aurait proférés contre Talon et la nouvelle Tribune aurait publié? J‘ai cherché, je n’en ai pas trouvé. Mais j’ai lu avec intérêt et assidité tout ce que le professeur Ahouansou a écrit et je souhaite une certaine durée à cet heureux effort de sa plume. Il n‘a fait qu’animer le débat démocratique. En démocratie, ce n‘est pas la pensée unique qui est réclamée, non plus les hommes qui pensent dans une seule dimension.  Les fausses promesses de Talon et les acvtes qu’il pose en tant premier magistrat du pays ont été critiqués sans retenue.
     
    Talon en sollicitant le suffrage universel et devenir président de la République, n’est plus un homme privé, il a un statut public et politique. Lui-même l’a précisé après l’échec de son projet de révision de la constitution en déclarant qu’il va désormais faire que politique.
     
    Nous sommes au 21 è siècle et non plus au moyen âge, où le gouvernant est irréprochable et intouchable. Talon n’est pas intouchable , il n’est pas irréprochable.
     
    Si Monsieur Adam Boni Tessi ne possède pas encore ces lumières, alors il n’est pas l’homme qu’il faut à cette place où i est.
     
    J’invite les uns et les autres à ne pas toujours se jetter sur toutes ces accusations phantaisistes que les partisans zélés de la soi-disante rupture soulèvent: Ce n’est pas parce qu’un journal permet à un opposant de donner son opinon sur la politique et les actes que posent Talon à la tête de l’Etat qu’il aurait fait des injures ,faire outrages ou porté atteinte à la vie privée.
     
    Que Monsieur Adam Boni Tessi spécifie ce qu’il appelle injures, outrages et atteintes à la vie privée qui justifieraient sans avertissement, sans blâme  la prise de mesure conservatoire pour suspendre le journal la nouvelle tribune.
     

    Il est temps que ce peuple prennent ses responsabilités: Pour punir et pour priver les béninois de leur liberté, les acteurs zélés soumis à la soi-disante rupture brandissent les textes (même si ne les
    comprennent pas à fond) mais lorsque cela ne les arrange pas ils méprennt la constitution et les lois de la République. Sommes-nous encore dans un Etat de droit?
     

     

     

  3. et puis diantre , ce bouf.fon , bouf.fi , gros plein de soupe , d’oignon , ta .ré de surcroît ne peut rien comprendre aux écrits lumineux , édifiants , de cet éminents professeurs , homme politique , averti , témoin et acteur de l’histoire moderne et démocratique du benin qui Mr René Ahouansou , qui a lui plus de mérite que cet autre presque klébé de talon qui se nomme ” gbegnonvi “

    • “et puis diantre , ce bouf.fon , bouf.fi , gros plein de soupe , d’oignon , ta .ré de surcroît ne peut rien comprendre aux écrits lumineux , édifiants , de cet éminents professeurs , homme politique , averti , témoin et acteur de l’histoire moderne et démocratique du benin”

      MENTION BIEN OLLAH

  4. À mon sens, cette ligne de défense de Vincent Foly, frôle la légèreté. Dans un tel imbroglio, il faut s’appuyer plus sur des points techniques que sur la notion de victimisation et d’analyse comparative.

  5. Mes chers amis ! Ne voyez vous pas que Vincent Folly agit comme notre Docteur YAYI Boni, je suis étonné :Pour lui, l’auteur des articles  incriminés est le professeur René Ahouansou. Un universitaire et homme politique de renom.« Le professeur Ahouansou n’est pas n’importe qui. C’est d’abord un universitaire doublé d’un politique. Il fait partie des deux personnalités qui sont allés voir à la fin des années 80 le président Kérékou, pour dire: il y a trop de désordre dans le pays, il faut faire autre chose. C’est ça qui a débouché sur la conférence nationale » a déclaré M Foly

    C’est regretable , il doit assumer  au lieu de dire ce n’est pas moi; c’est l’autre;

    • @ Bocco

      Le français est élastique mais il dépend du tireur. je crois que vous ne comprenez pas VF. Pour cela je vais partager avec vous cette émission de 100% Bénin de SIKKA TV que la rupture a coupé au Bénin mais que je regarde tous les jours sur youtube: https://www.youtube.com/watch?v=kzpAbyWrSUY

  6. Nous sommes au Bénin où les actes de vols, le mensonge et la méchanceté sont des vertueux.

    En se référant à tout se qui est dit du President  actuel notamment lors de la conférence de presse de Mr Rodriguez, je ne trouve en aucun cas une quelconque l’aberration pouvant conduire à la suspension du journal.

    Le président de la Haac donne seulement un point de vue sans apporter la preuve d’une quelconque diffamation. Même les soutiens les plus farouches de Talon ne peuvent d’ailleurs parler de diffamations

  7. @ K Thomas,

    Vous ne dites pas vrai. La LNT a toujours été dure avec le pouvoir précédent et cela ne date pas d’il y a deux ans comme vous le dites et si vous lisez ce quotidien depuis 10 ans vous le constaterez.

  8. une chose que sûrement ce bouf.fon , bouf.fi d’igname pilée de president  de la HAAC ne mélange pas , c’est l’argent reçu , pour cette assassine décision de suppression des libertés d’informer . Ils le payent déjà trés chèrement , avec le tollé que celà produit

  9. Insulter quelqu’un est ce dire ce qu’il est?

    Pour peu que chacun preuve de lucidité et d’objectivité, il est évident de constater que l’actuel occupant du fauteuil présidentiel au Bénin a un passé qui ne cadre pas avec le minimum de probité pour occuper une telle fonction. À-t-on besoin d’etre professeur d’universite pour le comprendre où le dire?

    • Lorsqu’on fait le mur du commissariat central de cotonou tel un margouillat pour ne pas répondre à des présomptions de crimes economiques pour ensuite se déguiser en femme et s’échapper dans la malle arrière d’une voiture, pour quelles raisons, les articles incriminés ont été très clements dans les qualificatifs attribués au président

    • maou est impayable avec son histoire de malle arrière , cachette préférée de talon 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  10. @Sègni,

    Je ne joue pas dans la même catégorie que les klébés.  Notez le bien. Je joue dans la même équipe que leurs patrons, même si je ne suis ni dans ni de la rupture.

    Si vous en faites partie, alors vous avez besoin de beaucoup de formation sur la contre attaque et je me suis déjà proposé pour vous dispenser les cours nécessaires.

  11. Pour une fois, je ne suis pas d’accord avec M. VF que j’ai toujours lu et écouter avec beaucoup d’admiration et d’intérêt !

    Sortez pour toujours de votre vocabulaire « qu’un tel n’est pas n’importe qui ! »…
    Le simple fait d’ajouter que M. Ahouansou est un homme politique en plus de l’universitaire qu’il est, DEVRAIT suffire pour vous obliger à faire attention à ce qu’il écrit, avant de prendre sur vous la responsabilité de publier de tels écrits…
    Je pense avoir lu tous les articles de M. Ahouansou et je peux vous dire qu’il y a eu parfois pour ne pas dire souvent des insultes à l’endroit du Chef de l’Etat…
    LNT est le seul journal du Benin que je lis depuis une dizaine d’année, et je peux affirmer sans hésitation que ces deux dernières années, je perçois une légère baisse tant sur la forme que sur le fond des articles… (Ne pensez jamais que ceux qui vous lisent sont dépourvus de toute capacité de discernement !)
    Un point cependant sur lequel je reste un peu d’accord avec vous, la suspension devrait intervenir après mise en demeure
    Pour finir je dirai que quel que soit ce qu’on pense être, l’humilité est une qualité qui élève…

  12. Normal
    0

    false
    false
    false

    EN-US
    X-NONE
    X-NONE

    /* Style Definitions */
    table.MsoNormalTable
    {mso-style-name:”Table Normal”;
    mso-tstyle-rowband-size:0;
    mso-tstyle-colband-size:0;
    mso-style-noshow:yes;
    mso-style-priority:99;
    mso-style-parent:””;
    mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt;
    mso-para-margin-top:0in;
    mso-para-margin-right:0in;
    mso-para-margin-bottom:8.0pt;
    mso-para-margin-left:0in;
    line-height:107%;
    mso-pagination:widow-orphan;
    font-size:11.0pt;
    font-family:”Calibri”,sans-serif;
    mso-ascii-font-family:Calibri;
    mso-ascii-theme-font:minor-latin;
    mso-hansi-font-family:Calibri;
    mso-hansi-theme-font:minor-latin;
    mso-bidi-font-family:”Times New Roman”;
    mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

    Vincent Foly fait un décryptage biaisé de l’engagement de Rene Ahouansou et de Robert Dossou auprès de Kerekou. Ce sont des gens qui, au regard de la rue qui grondait, criaient aussi et se présentaient comme des personnes intègres pouvant aider le président a se débarrasser des caciques du système PRPD. Intégrés dans le système, l’un a été gratifié d’une commission de moralisation dont les résultats sont où ???. L’autre, ministre du plan, chargé de coordonner la préparation de la conférence nationale dont il ne cachait pas son ambition d’en sortir premier ministre !!!!

  13. Au lieu d’essayer de dénigrer les personnes, revenons sur le sujet: les reproches faits par l’institution c’est son problème.

    • De toute façon, elle concerne tout le monde et concerne les principes démocratiques….La décision d’interdire un journal, est a.r.b.i.t.r.a.i.r.e et de mauvais augure.

  14. Au lieu d’essayer de dénigrer les personnes, revenons sur le sujet: les reproches faits par la HAAC c’est son problème.

    La décision d’interdire un journal, est arbitraire et de mauvais augure. De toute façon, elle concerne tout le monde et du système démocratique.

    • C’est V.F  lui même qui personnalise le debat en cherchant à mettre en avant les supposés “faits d’armes” de l’auteur des écrits en question; alors même qu’il dispose de tout un boulevard comme ligne de défense.

  15. le professeur Ahouansou est retourné à l’université. Mais entre temps, il a eu à diriger la commission de moralisation de la vie publique sous le Général Mathieu Kérékou

    Extrait que j’ai copié . Pourquoi ? Pouvez vous nous présenter les résultats de cette commission. Oh pas la peine tout le monde sait déjà ZÉRO POINTÉ .

    Et c’est ca vous avez appelé “il n’est pas n’importe qui”. Arrêtez de mettre les gens sur un piédestal. C’est un homme comme n’importe qui. En tout cas personne n’est au dessus ou en dessous de moi. On est tous égaux.

    Arretez et orientez votre défense autrement je vous apprécie beaucoup. Ce qui vous est reproché ceux sont les insultes.  Et moi je ne peut pas cautionner un professeur qui écrit des textes remplis d’insultes après on est étonné que des enfants ne respectent plus leurs parents à la maison.

  16. C’est toi qui ne comprend rien en politique . C’est celui cherche à conquérir le pouvoir qui doit attaquer et non le contraire. C’est plutôt l’opposition qui a besoin de formation sur comment lutter pour obtenir le pouvoir. Si tu n’es pas d’accord tu peux aller te pendre.

  17. René Ahouansou, un des géniteurs de la conf nationale par Kerekou interposé….Les falsificateurs de l’histoire osent tout…J’ai tout de même apprecié le passage ou VF reconnait avoir publié les ecrits du prof “en toute responsabilité”. Alors qu’il en assume aussi les conséquences en toute responsabilité.

  18. Je suis sûr que l’autre ********* ne comprendra rien de ce que Vincent FOLY a dit. Les klébés aussi vont se déchainer eux qui ne comprennent même pas français et qui ont besoin de formation complémentaire sur la manière d’attaquer l’opposition  dans les règles de l’art.

Répondre à Vinny Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom