Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza poursuit son offensive de verrouillage du pays au fur et à mesure que le référendum (qu’il désire tant) approche.Jusqu’où ira Pierre Nkurunziza dans sa volonté de s’éterniser au pouvoir? C’est la question que se posent des observateurs pendant que le président burundais tente vaille que vaille de contrôler le pays.

Les médias étrangers seront également contrôlés

Après avoir contrôlé les médias nationaux à base de sanctions et menaces à peine déguisées, Pierre Nkurunziza veut s’assurer que les médias étrangers ne viennent pas troubler ses plans.

Ainsi, la BBC et VOA seront suspendus à partir du 7 mai prochain. L’information a été annoncée par M. Karenga Ramadhani, président du conseil national de la communication en pleine campagne pour le référendum sur la constitution.

Pour rappel, les responsables de l’église catholique ont émis récemment des réserves(à lire ici) quant aux méthodes employées par le président burundais. Visiblement ces réserves n’auront pas servi à grand chose.

1 COMMENTAIRE

  1. Il s’inspire de la gouvernance dictatoriale de ses 2 voisins rwandais et RDCongolais. C’est affreux pour un si beau Pays !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom