La récente décision de la compagnie Harley-Davidson de délocaliser une partie de sa production hors des Etats-Unis pour échapper aux taxes européennes a provoqué la colère de l’admnistration Trump qui semble avoir réalisé l’impact de la politique européenne. Face à cette situation, M. Robert Lighthizer, représentant américain au Commerce s’en est pris à l’Union européenne qu’il accuse de dénaturer les règles de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Pour lui, l’admnistration Trump a mis en place des taxes sur l’acier et l’aluminium au nom de la sécurité nationale des USA. Et en ce sens, les mesures de riposte prises par l’Union européenne sont sans fondement. Il n’écarte pas la possibilité de nouvelles taxes américaines pour rétablir l’équilibre. Pour rappel, le président Trump avait menacé, au lendemain de la mise en application des taxes européennes, d’imposer une taxe sur les véhicules européens, principalement allemands.

Preuve en est, pour ceux qui en doutaient encore, que la guerre des taxes est véritablement lancée, au grand dam des citoyens de ces pays. 

2 Commentaires

  1. Oeil pour oeil dent pour dent! Pour qui se prend-t-il? Il compte piétiner sans demander sans demander pardon. Je pense que sa quaincaillerie militaire a envahi sa tête.

  2. De quoi se plaint-il ? L’Europe commence à appliquer la politique qu’il juge la meilleure qui puisse exister.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire