Haute Cour de justice : déclaration de Marie-Cécile de Dravo et Ousmane Batoko

Haute Cour de justice : déclaration de Marie-Cécile de Dravo et Ousmane Batoko

« C’est des impressions de satisfaction, de fierté et de responsabilité. Mes premiers mots comme je l’ai dit tout à l’heure, remercié d’abord le seign

Défense du consommateur au Bénin : L’Abdco reçue à la Cour Suprême

« C’est des impressions de satisfaction, de fierté et de responsabilité. Mes premiers mots comme je l’ai dit tout à l’heure, remercié d’abord le seigneur qui a permis et ensuite le collège des juges qui m’ont porté. C’est fort comme message, ça signifie qu’on attend beaucoup de moi, mais pas de moi seule.

Ils m’ont porté pour que ensembles, nous puissions porter l’institution, la crédibilité, la visibilité de l’institution. Ils sont tous d’accord pour m’accompagner et je crois qu’une équipe si forte ne peut que gagner ».

Le président Ousmane Batoko : « J’ai à la fois l’honneur et le plaisir de rendre compte au peuple béninois par l’entremise des médias que vous êtes, que Marie-Cécile de Dravo épouse Zinzindohoué vient d’être élue brillamment à la tête de la Haute Cour de Justice par 12 voix sur 12.

Ce qui veut dire qu’elle a été élue à l’unanimité des membres présents de la Haute Cour de Justice. Voilà de quoi je voudrais informer et rendre compte au peuple béninois »

Bénin – Haute Cour de Justice : Cécile Marie José de Dravo élue présidente sans surprise

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 4 mois

     
    Les langues se délient déjà. Encore une amie hissée à la tête de la Haute cour de Justice. La caporalisation des institutions est en bonne voie pour le maître d’ouvrage dénommé gouvernement de la RUPTURE.
     
    Que de budgets consommés et de promesses non tenues…et on pense déjà à une réélection éclatante fondée sur le Ravip du groupe Safran.
     
    La limite du trop est déjà dépassée depuis longtemps puisque l’inaction des virils de l’opposition demeure criarde comme s’ils ont le couteau à la gorge.