RDC : Jean-Pierre Bemba pourra rentrer… à ses risques et périls

RDC : Jean-Pierre Bemba pourra rentrer… à ses risques et périls

En RDC, une récente sortie du ministre en charge des affaires étrangères sur la situation juridique de l'ancien détenu de la CPI, Jean-Pierre Bemba n'éclaire pas totalement l'opinion nationale. Retour sur sa récente déclaration.

RDC : coup de tonnerre ! Jean-Pierre Bemba écarté de la présidentielle

Dans une émission diffusée par RFI, Le Monde et TV5Monde, Léonard She Okitundu, vice-premier ministre et également ministre des affaires étrangères de la République démocratique du Congo a évoqué le cas de Jean-Pierre Bemba, récemment libéré des geoles de la Cour pénale internationale après son acquittement. Le débat sur le retour éventuel en politique de Jean-Pierre Bemba, ancien rival de Joseph Kabila crée la polémique dans le pays.

Selon lui, Jean-Pierre Bemba peut rentrer au pays, s’il le souhaite: « Jean-Pierre Bemba est parti de sa propre volonté. S’il veut rentrer, il pourra rentrer » Un petit soulagement, on pourrait dire, pour celui que ses partisans veulent voir à la tête de l’Etat congolais. Toutefois, concernant la rumeur sur un éventuel mandat d’arrêt lancé par la justice congolaise contre M. Bemba, le ministre parlant au nom du gouvernement a affirmé ne pas être au courant, sans infirmer ni confirmer l’information:

« Je ne suis pas en mesure de vous répondre. Je ne suis pas informé que Jean-Pierre Bemba ait un dossier judiciaire ici » a affirmé M. Okitundu.

Une déclaration qui interpelle puisqu’elle ne statue pas sur la situation juridique réelle de M. Bemba. Une manière donc de lui dire : rentrez… mais à vos risques et périls. Toutefois, il convient de dire que la situation de M. Bemba est quand même légèrement meilleure que celle d’un autre rival de M. Kabila, Moïse Katumbi. Ce dernier a été prévenu qu’il devra répondre devant la justice s’il rentre au pays.

Commentaires

Commentaires du site 0