RDC : passeport diplomatique pour Bemba, passeport falsifié pour Katumbi

RDC : passeport diplomatique pour Bemba, passeport falsifié pour Katumbi

Aussitôt sorti des geôles de la Cour pénale internationale, les événements semblent tourner en faveur de l'ancien homme fort de l'opposition congolaise, M. Jean-Pierre Bemba.

RDC : Jean-Pierre Bemba bientôt de retour pour déposer sa candidature

La Belgique où il résidait n’a pas émis de réserves quant à sa venue sur son territoire. De son côté la République démocratique du Congo n’a pas opposé un refus à son retour annoncé dans le pays, ni à une éventuelle candidature aux prochaines élections présidentielles. Une situation qui tranche avec celle de l’autre opposant au régime de Kabila, M. Moïse Katumbi qui vit actuellement en exil et menacé de de faire arrêter si il s’aventurait à rentrer au pays.

Il a même été arrêté recemment en Belgique en possession d’un passeport jugé falsifié par les autorités. Pour lui, il ne s’agit pas d’un faux passeport, mais d’un passeport semi-biométrique accusant au même moment les autorités congolaises d’avoir rejeté sa demande passeport.

Jean-Pierre Bemba dans une toute autre situation

Quant à monsieur Bemba, il semble ne pas avoir de soucis de passeport à l’horizon puisqu’il peut se voir offrir par les autorités congolaises, un passeport diplomatique, du fait qu’il est actuellement sénateur congolais.

« Comme tous les parlementaires du pays, le sénateur Jean-Pierre Bemba a droit à un passeport diplomatique » à déclaré un responsable du ministère des affaires étrangères de la RDC. L’ambassade congolaise en Belgique a donc reçu pour instruction de faciliter la tâche au sénateur blanchi par la CPI.

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 21
  • Avatar commentaire

    Le Jour Où Les Autorités Congolais Sauront Definir Les Concepts Suivants : [republique,régime,etat,nation Et Patriotisme] Nous Réviendrons À La Raison.Un Pays Continent De 80 000 000 D’habitants Mais Le Seul Au Monde N’ayant Pas Même Un Intellectuel, Etre Professeur C’est Pratiquer Ce Que Tu Apprends Aux Etudiants.

  • Avatar commentaire
    Samuel Il y a 2 mois

    le retour de Talon était négocié! YAYI meme savait. c’est sa haine sinon c’était un arrangement entre Talon , lui YAYI et les autres presidents.

  • Avatar commentaire
    Helian Il y a 2 mois

    La sorti de prison de Bemba en cette période est révélateur. Katumbi quoi qu’on dise est un bâtisseur. Mais pour continuer à piller les richesses du pays les occidentaux ont besoin de maintenir le chaos et un homme de paille. Bemba est le parfait candidat. Ils ont des dossiers sur lui et vont le tenir en contrôle par télécommande de menaces de retour en prison et voilà le peuple congolais sera encore le grand perdant.

    • Avatar commentaire
      Elianne Il y a 2 mois

      Franchement mon frère T’as totalement raison à 1000%

      C’est comme ça qu’il maltraite les peuples congolais, mais bon…

  • Avatar commentaire
    Helian Il y a 2 mois

    Je suis parfaitement d’accord que Yayi a mal fait de jouer au sage et de laisser Talon rentrer et se présenter aux élections alors que lui était au pouvoir et avait les moyens de l’état pour l’en empêcher. Eux tous, y compris les soglo et hougbedji, savaient la réalité. Dans une vidéo Houngbedji lui-même fustigeait Talon qui lui aurait promis des milliards pour obtenir le soutien de PRD. Il a même dit qu’un homme d’affaire à la tête du pays serait une catastrophe. Voyez sa posture aujourd’hui. Un de mes amis qui est bien ancré dans l’univers politique du Benin a dit que tous les politiciens béninois sont des faux. Depuis 1960 e sont les même qui nous font régresser. Ils n’ont pas de plan t il accèdent au pouvoir pour leur famille et leur clan. Regarder tous les présidents ont positionnés leurs familles et clans. Le Benin n’est pas leur propriété et oui il est temps de changer la donne sinon nous serons encore en retard dans 10 ans.

     

    • Avatar commentaire
      Boladji Il y a 2 mois

      Merci pour la justesse de votre commentaire. Ils sont des faux, des hypocrites, des voleurs, des menteurs, sans aucune conviction, aucune morale. Tellement décevant !  Est ce qu’il faut encore perdre son temps en faisant la queue pour aller voter pour ces oppresseurs du peuple. C’est dans leurs gênes le mensonge.

    • Avatar commentaire
      Mauroy Il y a 2 mois

      Tu as parfaitement raison. Ce qui fait mal, c’est que la jeunesse, par naïveté ou ignorance, les suit bêtement.

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 2 mois

    Pauvre Congo, passer d’un Kabila à un Bemba ou même Katumbi, c’est échanger la peste pour le choléra. Et c’est partout pareil en Afrique. Des aventuriers à la recherche de fortune et gloire pour eux et leurs clans. Le reste, ils n’en ont rien à cirer.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    Bemba n’est rien moins que le joker des européens pour remplacer kabila à la tête du zaïre ;

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 2 mois

    @Sonagnon….
    Tu es trop obnubilé par la petite personne de Talon. Du coup ça te fait raconter du n’importe quoi. Comment Yayi aurait-il pu “bloquer” le retour de Talon dans le contexte qui prévalait à l’époque en se prévalant d’un argument de droit? Crois-tu vraiment que si c’était tenable comme option au regard du contexte socio-politique d’alors, il allait s’en priver? Tu es trop naïf.La réalité est que Yayi a du faire des concessions pour se hisser au sommet et une fois installé, il était devenu prisonnier de ses propres compromissions. La suite on la connait.

    • Avatar commentaire
      SONAGNON Il y a 2 mois

      Qu’est ce qui n’était pas tenable????

      Patrice TALON est un citoyen comme tout autre, son extradition a été refusé par la France, mais le dossier judiciaire n’est pas clôturé au Bénin, et ce n’est pas le seul dossier d’ailleurs!!!

      Pourquoi YAYI BONI a abandonné les poursuites????

      Parce que par naïveté politique il a accepté les excuses de TALON et s’est fait prendre à son propre piège. Il avait peur que TALON soutienne un candidat contre son candidat, et voilà que c’est le montre en personne qui lui a succédé.

      Il avait toutes les cartes en main pour détruire à jamais Patrice TALON. YAYI BONI a raté l’occasion de mettre à genou le plus grand prédateur économique de l’histoire du Bénin indépendant.

      En politique, il ne faut pas jouer à l’enfant de chœur!!!

      C’est pourquoi j’aime un peu KEREKOU, il sait neutraliser ses adversaires, si vous n’avez pas cette capacité à prévoir ce qui peut arriver, vous n’avez pas votre place en politique. Et voilà tout le malheur qui nous tombe dessus!!!

      Notre démocratie est en agoni, le climat politique et social délétère, les perspectives de développement du pays sont problématiques!!!!

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 2 mois

        @Sonagnon….

        Bof! Il sert absolument à rien de chercher à réécrire l’histoire hein. Dire que Talon est “un citoyen comme tout autre” dans le contexte béninois d’alors témoigne du peu de sérieux que tu mets dans ta construction.

        Et puis Yayi est tout sauf une brèle en politique.

        Bon dimanche.

        • Avatar commentaire
          SONAGNON Il y a 2 mois

          Mr Agadjavidji, la différence entre vous et moi, c’est que je suis un républicain, tout personne, quelque soit son rang, s’il enfreint à la loi, doit répondre devant les tribunaux!!!

          Le Bénin a opté pour un régime politique Républicain, alors il n’y a pas de raison pour qu’il y ait des privilégiés et des personnes à piétiner.

          Tout le monde doit répondre face à la justice des fautes commises. C’est ça les fondamentaux de la constitution en vigueur au Bénin.

          • Avatar commentaire
            Jojolabanane Il y a 2 mois

            régime politique Républicain ?….lol

            est ce un tel régime existe ? Un républicain est une personne qui souhaite instaurer une république ou qui défend ses valeurs. . Ce n’est en aucun cas pas un régime politique mais un état d’esprit attaché à la république et ses valeurs.

             

          • Avatar commentaire
            Sonagnon Il y a 2 mois

            Un régime est un mode d’organisation d’un État. Et la République est le système politique ds lequel la souveraineté appartient au peuple. On parle de Régine républicain en opposition au régime monarchique.

            Je voudrais faire comprendre à Agadjavi qu’en république il n’y a pas de citoyen privilégié. Tout le monde est égaux en droit et en devoir.

          • Avatar commentaire
            Sonagnon Il y a 2 mois

            Lire tous les citoyens sont égaux en droit et en devoir.

        • Avatar commentaire

          Lolllll

           

    • Avatar commentaire
  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 2 mois

    Voilà ce que YAYI BONI a manqué de faire et a laissé Patrice TALON narguer le peuple béninois, alors qu’il devrait rester en exil jusqu’à la fin des élections.

    Il a tellement de dossier, qu’on ne puisse pas manquer de raison de le jeter en prison à sa descente d’avion.

    Mais la classe politique et la société civile est responsable de ce qui nous arrive. Mais, moi j’ai la ferme conviction que quelque chose changera et on va demander des comptes!!!

     

     

     

     

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      Tu n’as rien saisi. Ce sont les Belges munis certainement d’une procuration de la fameuse ” communauté internationale” qui sont à la manoeuvre pour la succession de Kabila. Apparemment, Katumbi paie pour ses accouintances supposées ou réelles avec Kagame dont on connait le peu d’estime qu’il jouit auprès des Européens.  Bemba est parti pour “faire le job” et il faudrait mieux pour cela nepas laisser Katumbi et Kagame lui faire obstacle. Au finish ce sont le Congolais qui vont encore devoir payer l’addition. Un pays scandaleusement riche mais dont les habitants sont paradoxalement parmi les plus pauvres de la planete. Cherchez l’erreur.

      • Avatar commentaire
        SONAGNON Il y a 2 mois

        Moi je ne parle pas de la RDC, je parle tout simplement de l’erreur politique et stratégique monumentale de YAYI BONI qui a fait que TALON est venu au pays pour être candidat.