Au Bénin, le taux de réussite au Certificat d’Etudes primaires (CEP) 2018 est connu. Le taux de réussite au Certificat d’Etudes Primaires session  2018, est de 64, 44%. C’est en tout cas ce qui a été annoncé à la délibération hier vendredi 27 juillet 2018 . En comparant ces résultats à ceux de l’an dernier, on note une légère baisse. En effet, le taux de réussite au CEP l’année dernière était de 65, 15 %. Pour le directeur des examens et concours cette baisse peut s’expliquer par les mouvements de grève qui ont perturbé  l’année scolaire qui s’achève.  

« Les résultats sont encore à l’étape des chiffres globaux, l’année scolaire n’a pas été apaisée avec des grèves perlées. C’est la seule explication que je donne pour le moment » a laissé entendre le Dec Victor Adohinzin.

56 Commentaires

  1. Moi je vois que le tout ne suffit pas de dédier les diplômes aux apprenants, mais plutôt d’avoir une idée sur leur avenir.

  2. Les mauvais résultats..au nord du benin..sont dus d’une part..qu’on nous envoie..des médiocres enseignants..ou ceux qu’on veut punir..
    De plus…ils sont capables..d’enseigner aux enfant….que 4+ 4…font 5….et que le soleil tourne autour du soleil

    on va se venger…!!!
    C’est clair..!!!…

  3. Vraiment Je Suis Très Heureux De Ce Pourcentage.Car Malgré La Pertubation De L’année Les Enfants Sont Allés Jusqu’à Ce Pourcentage.C’est Génial.
    Mais Je Profite De L’occasion Pour Appeler Les Gouvernants Au Secours Des Diplômés.Chers Dirigeants De Ce Pays,faites Quelque Chose À L’endroit Des Diplômés.Vous Ne Faites Que Livrer Des Diplômes Chaque Année Si Bien Qu’il N’y A Pas De Travail Dans Le Pays.

  4. félicitations…pour les enfants d’apres l’ayatollah…seigni…

    Le bepc,le bac,la fac….et sortir …pour faire du zem…ou conduire les woro woro…du dounpkago..du ministre d’état…élitiste de son état..et naif politique…

    je souffre..hélas de voir..mes enfants..mes cousins,mes frères mes soeurs comme ma grande soeur de parakou..mariam babamoussa…prendre..abt comme un leader…à qui il font consacrer sa vie..politique

    C’est dommage..!!!

  5. Malgré la perturbation de l’année scolaire,  bon nombre des apprenants n’ont pas oublié leur objectif

    Super, c’est à encourager

  6. C’est bien mais je pense que le ministère de l’enseignement primaire dois penser à créer un site pour que les candidats consultent les résultats comme le baccalauréat

  7. 64 % de réussite au CEP c’est minable. Le tout n’est pas de faire tout pour organiser des Examens et présenter un quelconque pourcentage de réussite. Il fallait plutôt faire tout pour instruire et enseigner les apprenants pour que même le dernier soit instruit. On apprend pas pour les Examens, on devait apprendre pour la vie. Le résultat de l’enseignement ne peut que vérifié par le dégré de connaissance du dernier de la classe.

    •  
      Lire: le résultat de l’enseignement ne peut que être vérifié et jugé que par le dégré de connaissance du dernier de la classe.
       

  8. c’est un taux qui n’est pas mal .
    Malgré les mouvements de grève enregistrés au cours de l’année scolaire , les enfants ont pu faire quelques chose peu décourageant

  9. c’est un taux qui n’est pas mal .
    Malgré les mouvements de grève enregistrés au cours de l’année scolaire , les enfants ont pu faire quelques chose peu décourageant

  10. Vraiment Je Suis Très Heureux De Ce Pourcentage.Car Malgré La Pertubation De L’année Les Enfants Sont Allés Jusqu’à Ce Pourcentage.C’est Génial.
    Mais Je Profite De L’occasion Pour Appeler Les Gouvernants Au Secours Des Diplômés.Chers Dirigeants De Ce Pays,faites Quelque Chose À L’endroit Des Diplômés.Vous Ne Faites Que Livrer Des Diplômes Chaque Année Si Bien Qu’il N’y A Pas De Travail Dans Le Pays.

  11. 64% de la proportion des enfants béninois qui sont scolarisés… Sans compter ceux dont les parents n’ont pas les moyens de leur assurer les dépenses du collège.

    Je ne connais pas les anciens taux et je sais que le CEP n’assure pas le passage au collège (normalement). Mais celui là, s’il est meilleurs que ceux des années précédentes, ne suffira pas à assurer le contingent de collégiens nécessaire à fournir des lycéens, puis des étudiants et élèves d’écoles supérieures en nombre suffisant pour fournir des cadres au bénin.

    • gbeto…!!

      Le taux de réussite..et tout ce qui suit n’est pas une fin en soi..

      Combien de zem sur diplomés…dans ce pays…sans compter..ce qui sont aux champs..

      C’est bien beau tout ça…mais je pense…que la décentralisation intégrale..de ce pays..pemettra..aux régions,aux communes…de mettre en valeur d’occuper…leurs enfants diplomés..

      Le probleme de notre pays…se trouve meme dans la structure de l’état…

      • “Le taux de réussite..n’est pas une fin en soi” Exactement, ce n’est qu’un moyen. Avoir des diplômés ne garantit rien, mais permet d’avoir un réservoir de compétences à fournir au pays (privé, public).

        Ne pas avoir suffisamment de diplômés de bon niveau représentatif de la société béninoise (région, origine sociale, parité du genre: hommes/femmes), garantit que tu n’auras que des c… et des incapables aux manettes, avec des décisions au mieux inefficientes, au pire néfastes pour le pays (entreprises administration, politique).

        De plus les c… quelque soit leur origine sociale, ont tendance à cultiver une mentalité de parvenu:

        – lorsque tu es sûr de tes compétences, tu fait ton taff et si on ne le reconnait pas, tu te barres.

        – lorsque que tu sais que tu es mauvais, tu te dépêches de profiter de l’instant parce que tu sais que ça risque de va pas durer et que tu n’auras plus jamais la même chance.

         

         

  12. Ce taux de réussite pouvait être mieux cas comparer à l’an dernier c’est un regrèssement d’un pourcentpourcent.

  13. En faite, ce taux de réussite reflète le niveau réel des enfants. Le pays n’a plus besoin d’un taux de réussite 100% pour le CEP. Mais ça peut aussi s’améliorer que 64,44%.

Répondre à GbetoMagnon Annuler la réponse

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire