Financement de Kadhafi : l’avocat de Sarkozy dénonce la mystérieuse disparition de documents

Financement de Kadhafi : l’avocat de Sarkozy dénonce la mystérieuse disparition de documents

Selon Me Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, trois documents relativement importants pour la défense auraient mystérieusement disparus. Une aberration pour le clan de l'ancien président français.

Coupe du monde : ce que Mbappé a caché au monde entier avant la demi-finale

L’affaire du supposé financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, continue de faire réagir, les deux partis n’hésitant pas à sortir les grands moyens afin de faire flancher l’autre. Récemment, Me Thierry Herzog, avocat et grand ami de Nicolas Sarkozy, a décidé d’envoyer une lettre au procureur de Paris, monsieur François Molins, lettre via laquelle il s’est ému du fait que trois documents relativement importants pour la Défense aient disparu.

Selon certaines informations, parmi ces trois documents, deux sont en fait des comptes rendus d’audiences ayant été réalisées par deux proches de l’ancien dirigeant libyen, le colonel Mouammar Kadhafi tandis que le dernier document lui, est une déclaration manuscrite du chef de Mostafa Adjeljalil, le chef du gouvernement de transition à la suite du départ forcé de Kadhafi. Ces trois documents auraient pour point commun de disculper Nicolas Sarkozy, en assurant que le papier publié par Mediapart – papier à l’origine de l’affaire – n’était rien d’autre qu’un faux.

Malheureusement, ces documents demeurent aujourd’hui « introuvables » et le parquet de Paris, qui aurait dû les recevoir, assure ne pas en avoir été rendu destinataire. Afin de se défendre, le Parquet a mis en avant la situation sécuritaire des plus bancales en Libye, au moment de l’envoi de ces documents. Des déclarations qui n’ont pas été du goût de Me Herzog qui a demandé aux autorités de tout mettre en œuvre afin que ces documents soient retrouvés le plus vite possible.

Commentaires

Commentaires du site 0