France : François Hollande aurait des ambitions présidentielles pour 2022

France : François Hollande aurait des ambitions présidentielles pour 2022

L'ancien président d la République française François Hollande, souhaiterait opérer un retour en politique dès 2020 afin de préserver ses chances pour l'échéance présidentielle de 2022.

Gabon : des militaires belges et français se battent dans une boîte de nuit

François Hollande, de retour en politique ? Totalement absent des débats depuis la fin de ses fonctions présidentielles, Hollande fait surtout parler de lui dans les médias pour ses attaques répétées contre Emmanuel Macron, mais surtout pour son livre « les leçons du pouvoir », dans lequel il s’est permis là encore de tacler son successeur. Cependant, cette stratégie aurait assez duré et Hollande envisagerait un sérieux retour en politique, avec pour horizon, la présidentielle de 2022.

Emmanuel Macron, dans le viseur de François Hollande

Face à l’omniprésence de Macron sur le terrain médiatique, la « présidence bavarde » comme l’appelle Hollande, ses petites phrases chocs à répétition et sa politique qui avantage ceux qui courent déjà les plus vite, l’ancien chef de la République estime qu’il a un coup à jouer. L’idée serait d’opérer une rentrée en douceur, à l’occasion des municipales de 2020, non pas en se présentant, mais se positionnant comme soutien numéro 1 du PS, un parti qui n’arrive pas à se relever. Selon ses proches, il serait d’ailleurs le seul à pouvoir mobiliser les 15/20 % de l’électorat déçu d’Emmanuel Macron. Une affirmation qui, si elle devient vérité, placerait Hollande en possibilité numéro une pour l’échéance 2022.

Face à cette nouvelle, nombreux sont ceux à montrer leur excitation, n’hésitant pas à faire le parallèle avec 2014, époque où Hollande n’était crédité alors que de 3 % des votes. « Il trace sa route », confirme d’ailleurs certaines sources, qui affirment notamment que le succès de son livre lui a redonné des ailes. Il faut dire que l’ancien président de la République a rencontré pas loin de 20,000 personnes en l’espace de 58 dédicaces. D’autres en revanche estiment qu’il est le seul responsable de la situation dans laquelle se trouve actuellement le PS et certains ne semblent pas vraiment prêt à le lui pardonner, surtout si ce dernier effectue un retour opportuniste.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    François Grolande Il y a 3 mois

    20.000 personnes ? Mazette ! Il ne lui reste donc plus que 46,98 millions de personnes à rencontrer et il aura une chance. Bon courage.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    De gauche, de droite, incapables d’entendre, de comprendre que les français les ont assez vus et qu’il faut changer de génération.