(La Cdd-Bénin salue la bravoure des députés de la minorité) L’opposition béninoise, à travers la Coalition pour la défense de la démocratie (Cdd-Bénin), est montée au créneau, ce vendredi 07 juillet 2018 à la bourse du travail à Cotonou, pour célébrer, une fois encore, l’échec du Bloc de la majorité parlementaire (Bmp) dans sa tentative de réviser la Constitution sans passer par la voie référendaire.Elle soutient que c’est la seule option qui s’offre au peuple pour exprimer sa colère contre le régime de la Rupture et à ses thuriféraires. Jean Kokou Zounon du Parti communiste du Bénin (Pcb), Léon Basile Ahossi de l’Union sociale libérale (Usl), Léon Houngbadji du Parti pour la libération du peuple (Plp) et d’autres figures de l’opposition béninoise, regroupés au sein de la Coalition pour la défense de la démocratie (Cdd-Bénin), crient victoire après le vote intervenu à l’Assemblée nationale, ce jeudi 05 juillet 2018.

Loading...

Ils l’ont fait savoir au cours d’une conférence de presse qu’ils ont donnée à Cotonou, ce vendredi. Selon leur porte-parole, Jean Kokou Zounon, c’est un échec pour le Bloc de la majorité parlementaire dans l’obtention des 4/5 des députés pour adopter la proposition d’amendement de la Constitution par le Parlement. Il soutient que la voie référendaire qui s’offre à tous aujourd’hui, est une victoire pour le peuple béninois.

La Cdd-Bénin indique que ce sera l’occasion rêvée pour les populations de sanctionner le trio Talon-Houngbédji-Amoussou qui a pris en otage le peuple. A en croire Jean Kokou-Zounon, la révision de la Constitution est la ruse du Président Patrice Talon pour s’éterniser au Pouvoir, après sa mainmise sur les institutions de la République.

« Talon veut s’éterniser au Pouvoir… », a-t-il déclaré. « La lutte contre la corruption prônée par Talon est de la pure comédie… », a ajouté la Cdd-Bénin.

De ce fait, l’opposition salue la bravoure des députés de la minorité parlementaire qui ont résisté au chantage et à toutes les formes de pression pour aller contre la volonté du Pouvoir. Pour finir, l’opposition demande au peuple béninois d’être plus vigilant pour ne pas tomber dans le piège de ce régime.

Voir les commentaires

27 Commentaires

  1. Je pense que,le peuple est assez mûr pour être une fois encore manipulé par ces traîtres qui ne pensent qu’à leurs ventres.

  2. Talon ,houngbedji,et aute n’est pas au dessus du peuple.ce régime fonctionne comme un régime dictateur car le conseil de ministre n’est pas une juridiction .RAPPEL, ARCHIVE:

    ” Il(Boni YAYI)  m’a demandé de l’accompagner dans son nouveau projet de révision de la constitution (pour pouvoir se présenter en 2016) avec mes moyens et mes relations et je lui ai dit que ce n’est pas indiqué, que ce n’est pas faisable. Même si j’aurais voulu, ça ne marchera pas car le peuple béninois est trop rattaché à sa démocratie” avait déclaré *Patrice Talon sur RFI quand il était en exil*.

     

    les paroles sont sacrées.

  3. Talon ,houngbedji,et aute n’est pas au dessus du peuple.ce régime fonctionne comme un régime dictateur car le conseil de ministre n’est pas une juridiction .

  4. Talon n à encor rien vu. Il fait ses projection en oubliant Dieu et la misère du peuple. On pas besoin de réviser la constitution pour développer Bénin. On a juste besoin de bonne procédure, Et un bon système de contrôle dans les administrations.

  5. Le Bénin à un Dieu.comme on le dit, Il y’a un Dieu pour le paUvre. Tous ces deputes de la majorité, qui ne pensent qu à leur ventre et leur business, Nous les  attendons de pieds fermes en 2019.ils vont pleurer.

  6. la première victoire dans cet échec du pouvoir est la victoire pour la jeunesse. Mais quand je vois quelques jeunes non conscient de la situation critiquer le résultat de ce jeudi à l’assemblée ça me fait mal. Vous jeunesse: vous n’avez pas de travail, apres les diplômes vous retournez dans les familles pour redevoir enfants à nourrir pendant que des gens qui n’ont rien de spécial roulent en Mercedes seulement parce que le peuple mal informé a voté pour eux. Ils peuvent réussir leur projet de société sans changer de constitution : 1- la constitution actuelle n’a pas autorisé le détournement des biens de l’état,2- la constitution n’a pas non plus empêcher la bonne gestion des affaires publiques 3- la constitution n’a pas refusé de créer des emplois : alors quelle est la faiblesse de cette constitution ? Ils veulent juste se taper plus de protection apres leur mauvaise gouvernance.

  7. Je vous attends tous à l’issue du Référendum constitutionnel. Le résultat sera UN  OUI majoritaire. Et là je verrai ce que vous allez dire par la suite. Le peuple béninois comprend tout désormais nous ne voulons que le développement et le développement passe par des conditions à remplir. Dites à AHOSSI, ZOUNON  et consort de se trouver un autre combat.

  8. Félicitations à tous le peuple  cartons rouges au BMP

    Si nous aimons ce peuple quiconque fait l’éloge de ce gouvernement assasina ne mérite pas notre voix pour l’élection législative prochaine

  9. Je ne sais pas ce qu’ils ont à se préoccuper de la constitution comme si on n’a plus d’autres priorités dans le pays. Honte à eux, à ces rapaces. Ils nous chantent les élections qui coûtent trop cher, la place des femmes. Aucun d’eux ne parle de la disposition qui prévoie qu’aucun ministre ne sera jugé ; ça ils n’en parlent pas. Bande de cupides, criminels économiques. On attend leur prochaine stratégie. Ils bouffent et ne se demandent même pas comment va le peuple. C’est remplir leurs poches qui urge. Il y a une limite à tout. Le peuple a un dieu. C’est une belle leçon de morale. Pourquoi procédure d’urgence. Qu’est ce qui urge, si ce n’est pas d’améliorer le quotidien des populations. Pression fiscale, prix péage qui doublent, morosité économique, le déguerpissement. Aucune notion de gestion. On verra bien. Continuez vos basses besognes.

  10. Les gens me font rire sur ce forum. Ou est la victoire? Vous etes ridicules. Talon n a meme pas votre temps. J ai une question pour vous, avec la constitution de 1990, est ce que le developpement est au rendez vous? Les papoteurs……

    • @Romaric,

      Selon vous c’est la constitution sui explique la situation catastrophique du pays? Cette situation n’a rien à voir avec la qualité médiocre de nos hommes politiques ni leur mauvaise gouvernance?

      Dites moi en quoi la constitution est responsable.

      Par exemple, c’est la constitution qui a autorisé Joseph D. de statuer sur un recours contre une décision de la CC alors que la constitution dit clairement que ces décisions sont sans recours ?

      Arrêtez vos idioties pour justifier la volonté d’hégémonie sans limite de Pata.

  11. Avant de réviser la constitution, il faut déjà respecter celle qui est en vigueur. Celle qui, avec ses imperfections a permis à un exilé de devenir…

  12. J’attends de pieds ferme ce référendum. Non seulement, je ferai une contre campagne, mais surtout je voterai non avec tous mes proches. Si Talon ne veut pas travailler, il n’a qu’à nous le dire. En quoi la présente constitution empêche l’asphaltage des rues ?

  13. il faut que notre Cher president sache le Benin est pour nous tous. les beninoises sont contre la ruse et rage. changer notre constitution sans les anciens presidents de la Republic. les opposants ne sont pas contre le President c’est la voix du people. le pays va de mal en mal balle a terre. Cher President. agbonnon sache que tu te figure deja parmi Les ancients President du Benin.

  14. C’EST LA PREUVE QUE LA CONSTITUTION DU 11 DECEMBRE 1989 A LA PEAU DURE, TRÈS DURE. IL SERA DIFFICILE, VOIR IMPOSSIBLE DE LE REVISER SANS LE PEUPLE SOUVERAIN.

    • je suis d’avis. notre constitution est très têtue et seul le peuple pourra la réviser comme l’esprit populaire dans lequel elle a été élaboré en 1990. Djobgenou et Talon ont les mains sales pour toucher à cette constitution. la voix est au peuple béninois seul souverain de cette constitution. bravo aux députés de la minorité

  15. C’est une belle victoire qu’il faut saluer!!!

    Mais, l’objectif c’est de rejeter la révision non consensuelle de notre constitution, et de prendre le contrôle du parlement dès 2019!!!

    Ainsi, Patrice TALON sera mis en accusation, et sa démission prononcée. C’est la seule alternative pour le vaillant peuple béninois, pour donner une réponse élégante à la politique de la ruse et de la rase sous fond de contrôle de toutes les structures politiques et économiques du pays, par Patrice TALON.

     

    • Très belle victoire de la démocratie. Merci à la minorité parlementaire qui vient de démontrer son amour pour la mère patrie. Il reste à être vigilants pour que les résultats du référendum ne soient pas truqués.

      Le peuple dans da grande majorité est épuisé de subir la dictature de Talon.

       

    • Tu as tout à fait raison. Il faut refuser cette révision constitutionnelle, puis sortir les députés de talon, puis empêcher la réélection de Talon. Ça suffit. On a tout compris.

  16. Ne  vous  inquiétez  on est  vigilant   On  connais  bien  le  président  qu’on avaient   (beninois  et  beninoises resté  toute vigilant   dit  sollement  non  non non c’est çà  au  révision  oportunis  de la  constitution

Répondre à Zakuba Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom