Sanctions à la CAF : Un arbitre suspendu à vie et 10 autres privés de sifflet pendant au moins deux ans

Sanctions à la CAF : Un arbitre suspendu à vie et 10 autres privés de sifflet pendant au moins deux ans

La Confédération africaine de football (Caf) a sanctionné le samedi 07 juillet 2018, les arbitres impliqués dans le scandale de corruption qui éclabousse Kwesi Nyantakyi, le président de la Fédération ghanéenne de football,

CAN 2019 : le Cameroun sera prêt selon la fédération

Au nombre de 11, ces arbitres ont été suspendus par le jury disciplinaire de la CAF. C’est l’arbitre assistant Marwa Range qui écope de la sanction la plus lourde. Il a été exclu à vie de toutes les activités ayant trait au football.L’intéressé a été filmé en train de prendre 600 dollars des mains d’un journaliste qui se faisait passer pour un responsable de club ghanéen.

L’arbitre togolais Yanissou Bebou et son homologue  Gambien Jallow Ebrima écopent d’une suspension de dix ans. Dix ans au cours desquels ils vont devoir s’éloigner des terrains de football et de tout ce qui concerne cette discipline sportive. Le reste des peines varient entre deux ans et de six ans de suspension. Il a été prononcé à l’encontre des arbitres et arbitres assistants venus du Burkina Faso, du Mali, de la Côte d’Ivoire, de la Mauritanie  et du Niger. Notons que 10 arbitres ghanéens et un libérien, sont dans le viseur du jury disciplinaire de la CAF.

Il va se pencher sur leur  cas le 05 août prochain. Pour mémoire, c’est un documentaire diffusé dans le mois de juin qui a mis à nu le système de corruption à la fédération ghanéenne de football et au niveau africain. L’œuvre audiovisuelle montrait des arbitres entrain d’ accepter des dessous de table pour truquer les matchs du championnat ghanéen et des compétitions africaines de football.

 

 

Commentaires

Commentaires du site 0