RDC : candidat commun de l’opposition, lot de consolation de Katumbi

RDC : candidat commun de l’opposition, lot de consolation de Katumbi

Au terme d'un long combat, qui l'a vu envisager plusieurs cas de figures, pour tenter de rentrer au pays à temps, afin de pouvoir déposer sa candidature, pour la prochaine présidentielle, Moïse Katumbi, n'a finalement pas eu gain de cause.

Crise en RDC : Katumbi et ses pairs se rapprochent de l’ANC en Afrique du sud

C’est l’un des feuilletons politiques, les plus suivis en République Démocratique du Congo. Depuis maintenant quelques années, Moïse Katumbi, ronge son frein très loin de ses terres. Cité dans plusieurs affaires judiciaires, de la part du pouvoir congolais, et craignant à un moment donné pour sa vie, l’ancien gouverneur du Katanga, s’est depuis exilé en Europe. La prochaine élection présidentielle, s’est pour bientôt, et les dépôts des candidatures, ont pris fin le 8 août dernier. Il faut dire, que le richissime homme d’affaires, à jouer son va-tout durant cette période. En effet, Moïse Katumbi était déterminé à rentrer au pays pour pouvoir déposer son dossier de candidature.

Et il faut dire, qu’il a tout fait pour. Mais les autorités congolaises, ont trouvé à chaque fois, un argument pour l’empêcher de revenir au pays. Le point d’orgue, fut l’atterrissage raté à l’aéroport de Lubumbashi, de l’avion qui ramenait Moïse Katumbi, au Congo Kinshassa.

Les autorités locales, n’ont pas autorisé l’avion qui transportait l’illustre passager à atterrir, arguant le prétexte que l’avion n’a jamais fait de demande d’atterrissage à Lubumbashi. Katumbi, s’est insurgé contre ce prétexte, qu’il a qualifié de fallacieux et affirmé, qu’il avait pris toutes les dispositions nécessaires, afin de pouvoir atterrir.

La demande d’atterrissage a bel et bien été introduite par ses représentants, auprès des autorités congolaises. Une seule chose, peut expliquer cet acharnement, selon lui. Le pouvoir actuel a peur que Moïse Katumbi fasse son retour au pays à quelques mois de la présidentielle.

Le plan d’une candidature unique au sein de l’opposition

Interrogé par la radio Rfi sur ses chances de pouvoir participer à la prochaine élection présidentielle, Moïse Katumbi, se dit toujours optimiste quant à ses chances de pouvoir participer au prochain scrutin à venir.

S’affirmant être victime de multiple persécution dans le but de l’achever politiquement, Katumbi, n’a pas exclut l’idée de se ranger, derrière une candidature unique de l’opposition.

Pour lui, peu importe le candidat que l’opposition choisira . Il n’écarte pas la possibilité que ce soit lui, ce candidat. Dans tous les cas, il se rangera derrière la décision finale de l’opposition. L’important pour lui, c’est que l’opposition d’oit être unie et solidaire afin de faire très bonne figure, à la prochaine élection présidentielle.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    L ange du ciel Il y a 4 semaines

    Convertissez-vs,vivez dans l union comme les blancs,c est Dieu qui est maintenant débout pr le choix du président au Congo.

  • Avatar commentaire
    François mbayo tamba Il y a 4 semaines

    Tout a bien commencé au niveau de l’oposition avec l’idée de la candidature unique. Mais les choses semblent changer avec le discours de Jean-marc kabund secrétaire de l’udps quand il a dit leur parti ne soutiendrait que le candidat commun de l’opposition que lorsque la candidature de Felix serait jugée irrecevable. Et la publication provisoire des candidatures aux presidentiels montre que tchisekedi a passé cette étape d’élimination et il se rejouit en se moquant de jp bemba avec le discours de consolation qui s’attaque à la ceni et à la mp quant à la non recevabilité de celui-ci. Que tshisekedi ne continue pas à se tropmper quant à sa revolte vis-à-vis de l’opposition car cela montre que l’udps ne veut pas qu’il ait le changement de ce regime médiocre. Et si leur idée se concretise, l’udps perdra tout et continuera à sombrer après les élections car il sera pris d’un traître de la majorité qui est opposition aujourd’hui.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

    Se ranger derrière le candidat unique de l’opposition serait une sage décision de sa part , le régime Kabila ayant rusé pour l’empêcher injustement de se présenter ; Katumbi étant encore jeune il a toutes ses chances par la suite ; j’ose un pronostic ; Jean-Pierre Bemba sera élu au zaïre , avec les partisans ans de katumbi , le fils tchisekedi ne faisant pas le poids et n’ayant pas la dimension politique du père