Russie : deux vers vieux de plus de 30000 ans retrouvés en vie dans des sols gelés

Russie : deux vers vieux de plus de 30000 ans retrouvés en vie dans des sols gelés

Étonnante découverte, du côté du grand froid Russe. Une équipe de chercheurs, a découvert, dans le permafrost sibérien des vers, vieux de plusieurs milliers d'années.

L’avertissement de Trump à Pyongyang et l’appel à la Chine et à la Russie

Il faut noter, que le permafrost, est un type de sol, où la température ne remonte jamais au-dessus de 0°c et recouvre à peu près 1/4 de la surface terrestre. Les espèces, qui y ont été découvertes, sont des nématodes, micro organismes invisibles à l’œil nu qui sont très résistant au froid. Sur l’échantillon de vers prélevé, seul deux ont présenté des signes de vie. Ramenés dans un milieu approprié, les deux vers ont été placés dans des boîtes à pétri, enrichit en substances organiques pour y subir un processus de décongélation. C’est ainsi, qu’au fil des jours, nos deux nématodes, âgés de plus de 30000 ans se sont réveillés, devenant ainsi, les plus anciens êtres vivants, présents sur terre.

Face à cette découverte exceptionnelle, les scientifiques demeurent inquiets. En plus des nématodes, d’autres micro organismes comme des bactéries, et les virus, auraient pu, bien aussi être piégés par la glace. Face au réchauffement climatique, et à la fonte des glaces, ces micro organismes, potentiellement dangereux pour l’homme, pourraient être ainsi libérés. L’humanité, pourrait être en proie à de nouvelles pathologies.

Cette découverte, relance aussi la question sur la vie éternelle, pour d’autres espèces, notamment l’homme. Des domaines comme la cryomédecine, la cryobiologie et l’astrobiologie pourraient s’inspirer de cette découverte. Mais les avis des scientifiques divergent sur cette possibilité

Commentaires

Commentaires du site 0