USA: un responsable de la police, compare les centres de retentions à des colonies de vacances

USA: un responsable de la police, compare les centres de retentions à des colonies de vacancesMatthew Albence (Photo by Sarabeth Henne/Cronkite News)

On le sait, Donald Trump, a une position très radicale, en ce qui concerne l'immigration clandestine. Il prône notamment, la tolérance zéro à l'égard des nombreux immigrés qui sont massés à la frontière avec le Mexique.

Israël : 200 migrants africains bientôt libérés

Pour faire face, à l’afflux de migrants à la frontière avec le Mexique, le gouvernement américain, a installé au niveau de cette frontière, des centres de rétention, afin de rassembler temporairement les immigrés. Depuis la mise sur pied de ces centres, l’exécutif américain s’est attelé à séparer des milliers d’enfants de leurs parents, car ces derniers étaient en situation irrégulière sur le sol américain.

Les vidéos, montrant, de jeunes enfants, en pleurs, enfermés dans des cages, et séparés de leurs parents avaient fait le tour du monde, et choqué l’opinion américaine. Face à la consternation générale, Trump avait fait signer un décret, qui interdisait, désormais la séparation des familles au niveau des centres de rétention.

D’après certaines déclarations, de nombreuses mères de famille, ont souffert de troubles psychologiques, liés aux conditions de détention dans ces lieux.

Des colonies de vacances

Les autorités, se sont prononcés sur les conditions de vie, dans les centres de rétention. Auditionné devant le congrès, le responsable de la police américaine, à comparer les centres de rétention, à des colonies de vacancesMatthew Albence, a notamment affirmé, que les migrants n’avaient pas trop à se plaindre de leurs conditions de vie.

Il a notamment, mis en avant, l’accès permanent à l’eau et à la nourriture sur ces sites. Il déclare ensuite, que les immigrés peuvent suivre des cours et se livrer à des activités en plein air.

Commentaires

Commentaires du site 0