Benalla se fâche et s’attaque vertement aux sénateurs de la commission d’enquête chargé de statuer sur un volet de l’affaire le concernant. une attitude plutôt embarrassante pour son ancien patron.Alexandre Benalla est mis en examen pour des violences contre des manifestants, le 1er mai, à Paris. Une commission  d’enquête sénatoriale est mise sur pied pour « informer sur les conditions dans lesquelles des personnes n’appartenant pas aux forces de sécurité intérieure ont pu ou peuvent être associées à l’exercice de leurs missions de maintien de l’ordre et de protection de hautes personnalités et le régime des sanctions applicables en cas de manquements »,

Une mission pour le moins explicite, mais Benalla ne l’entend pas de cette oreille et accuse les sénateurs, qu’il dit être des vassaux, “de petits marquis “; de se livrer à son endroit à une chasse aux sorcières. Seulement Benalla a beau n’avoir pour  eux “aucun respect“, il se  voit contraint de se présenter à la convocation de la commission d’enquête sénatoriale sous peine d’être poursuivi, et risque une condamnation de deux ans d’emprisonnement et 7.500 euros d’amende.

Des déclarations de l’ami du couple présidentielle qui risque de rendre difficile la coopération du sénat dans l’adoption de la révision de la Constitution proposé par le président français.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire