France : quand Stéphane Bern tacle Emmanuel Macron

France : quand Stéphane Bern tacle Emmanuel MacronPhoto: LP/Philippe de Poulpiquet

Alors que le président français patine, un animateur emblématique nommé par lui pour conserver le patrimoine français s'est emporté contre la politique gouvernementale.

Vengeance de Gérard Collomb : il ne veut plus être lié au parti de Macron

Stéphane Bern est mécontent. Et il l’a fait savoir. Le célèbre animateur passionné de patrimoine a décidé de le faire savoir dans une interview accordée à la presse française. Interview dans laquelle il menace de quitter son poste à la tête de la mission pour la sauvegarde du patrimoine. Il semblerait que l’annonce de démission de Nicolas Hulot ait donné des idées à ce dernier. Il en a profité pour tacler le président Macron qui ne fait pas assez selon lui pour sauvegarder le patrimoine français, bien au contraire.

Je ne suis pas un homme politique, je n’ai rien à faire dans la sphère politique (…) Je suis animateur de radio et de télévision, j’écris et je défends le patrimoine. Je le fais depuis que j’ai 15 ans, c’est-à-dire quand le président Macron n’était pas encore né.” a-t-il déclaré affirmant ainsi ne pas avoir à subir les volontés du président français. Les principales raisons de sa colère, la mobilisation pour la restauration du Grand Palais à Paris, alors que rien n’est fait pour sauvegarder le patrimoine moins populaire (les églises des villages) et le vote souhaité et obtenu par le gouvernement d’une loi permettant de “détruire des quartiers entiers et protégés sous prétexte qu’ils sont vétustes et dégradés”. Voilà donc qui est dit!

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Anny BOECKLER Il y a 3 mois

    Je souhaite qu’on sauvegarde notre patrimoine qui est exceptionnel par rapport à d’autres pays comme les USA, mais je comprends aussi que l’Etat ne peut pas tout faire.
    Je regrette qu’avec le Loto, seule une petite partie de la recette soit affectée au Patrimoine.
    Pourquoi pas une loi style Coluche où un don serait partiellement déductible des impôts ? Il n’y a que les gens riches qui profitent de la loi MALRAUX;

  • Avatar commentaire
    El Barto Il y a 3 mois

    Malheureusement pour Bern, il s’est rouler dans la farine. Sa “mission” n’est qu’un coup de com’ de Macron. C’est pour cela que les dons ne suivent pas. Les gens ont bien compris qu’on se fichait d’eux. Quand on regarde la liste, on comprend que celle-ci n’a pas été réellement établie pour des impératifs d’urgence de conservation, mais de politique (un par région, par exemple, c’est ridicule). Certains projets ne sont d’ailleurs que des mégalomanies d’élus locaux qui ne sont pas parvenus à trouver les financements. Tout ce que révèle cette mission, c’est que l’Etat refuse de sauvegarder le Patrimoine. Ce n’est pour lui qu’une “contrainte” et c’est pitoyable. Le rôle de l’Etat, ce n’est pas de réfléchir comme une banque. Mais pouvait-on attendre autre chose de Macron ?