A l’occasion d’un forum économique organisé dans l’Extrême-Orient russe, le président Vladimir Poutine a assuré que les forces de l’ordre ont réussi à trouver les vrais commanditaires de l’attaque sur Skripal et sa fille.L’enquête portant sur l’affaire Skripal semble avancer à grands pas. En effet, il semblerait aujourd’hui que les forces de l’ordre Russe aient réussi à identifier les deux suspects, soupçonnés d’avoir empoisonné l’ancien espion ainsi que sa fille, en Angleterre. Présentés comme étant des « civils » par Vladimir Poutine, ces deux hommes semblent être loin, très loin de l’image de criminel prêté par les médias anglais.

Londres accuse la Russie de “mensonges”

Des affirmations, que Londres, semble-t-il balayer d’un revers de la main, assurant que les deux personnes recherchées sont en fait des membres des services de renseignements militaires. Regrettant que le Kremlin n’ait que partiellement répondu aux questions anglaises, le porte-parole de Downing Street a estimé que rien n’avait réellement changé depuis l’éclatement de l’affaire Salisbury, la Russie ne répondant que par des mensonges.

En effet, depuis la découverte de Skripal et de sa fille, Londres a tiré à boulets rouges sur le Kremlin, estimant que la Russie était bel et bien derrière cette attaque. Confiante, sûre de son fait, Theresa May, appuyée par la France, l’Allemagne et les États-Unis, avait ensuite ordonné l’expulsion de diplomates russes ainsi que la mise en place d’une série de sanctions visant à toucher la Russie, qui de son côté, a toujours nié une quelconque implication, dénonçant une campagne d’accusations qui n’avait pas lieu d’être.

2 Commentaires

    • C’est vrai que l’euro et les Etats Unis sont la parole sainte, que tout ce qui sort de leur bouche est vrai!

      Ils sont blancs comme neige l’Europe, ainsi que les Etats Unis sont les grands gentils et la Russie la grande méchante comme toujours..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire