Syrie : “Nous tuons et nous tuerons les terroristes” affirme la Russie

Syrie : “Nous tuons et nous tuerons les terroristes” affirme la Russie

Depuis le début de la crise syrienne, le régime de Bachar el Assad, a eu de très rares soutiens sur le plan international. De nombreux pays voulaient le voir quitter le pouvoir.

Critiqué en Centrafrique, la Russie répond en dénonçant le contrôle de Mayotte par la France

Plusieurs chancelleries occidentales voyaient dans le départ d’Assad, une solution pour le retour de la paix en Syrie. Mais, il y a une nation, et pas des moindres, qui a toujours apporté son soutien au régime de Damas. Il s’agit de la Russie. En effet, depuis le début du conflit, les Russes apportent leur assistance dans de nombreux domaines au gouvernement Syrien.

 Sur le plan diplomatique, ils pèsent de tout leur poids pour botter en touche, des décisions qui pourraient aller à   l’encontre de Damas.

Sur le plan militaire, ils apportent assistance et informations pour combattre les rebelles hostiles au pouvoir de Bachar El Assad.

Tout récemment, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a laissé entendre que la Russie tue et continuera de tuer les terroristes, partout où ils se trouvent en Syrie. Elle a notamment déclaré ceci:

“Nous avons tué, nous tuons et nous tuerons les terroristes, et peu importe qu’ils se trouvent à Alep, à Idlib ou en d’autres points de la Syrie” avant d’indiquer:

“Il en va de notre sécurité”

 

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Merci Mr Poutine de nous débarrasser des terroristes. Quant à l’occident s’il a peur des vies des rebelles qu’il a armé, il n’a que les prendre chez lui. Regardez la catastrophe que Sarkozy a créé en Libye. Mieux vaut avoir Assad que les islamistes. A titre de rappel, il n’existe pas d’islamistes modérés

  • Avatar commentaire

    Merci Poutine et Assad de nous débarrasser de ces terroristes.. pendant ce temps là, les occidentaux pleurs la défaite des rebelles terroristes qu’ils ont financé depuis le début du conflit. Finalement, il y’a une justice dans la vie!