USA : Donald Trump critique une nouvelle fois son ministre Jeff Sessions

USA : Donald Trump critique une nouvelle fois son ministre Jeff SessionsPhoto : Spencer Platt/Getty Images

Aux Etats-Unis, le président Trump s'en est pris directement à Jeff Sessions, le ministre de la Justice, via son compte Twitter. Une nouvelle attaque qui prouve que les relations entre les deux hommes sont plus que tendues.

Après l’attentat de New York, Donald Trump veut encore durcir l’immigration

Donald Trump est énervé. En effet, le président américain n’a pas hésité à critiquer son ministre de la Justice, Jeff Sessions, directement via les réseaux sociaux. La raison ? Deux élus républicains viennent d’être mis en examen pour deux affaires bien distinctes. D’une part, Duncan Hunter et sa femme, qui ont été placés en détention pour fraude fiscale et violation des lois portant sur le financement de campagne et Chris Collins d’autre part, élu de l’État de New York, qui a été entendu par les forces de l’ordre pour délit d’initié et mensonges au FBI.

Deux enquêtes qui pourraient bien les empêcher de se présenter aux prochaines élections de mi-mandat, très importantes pour l’exécutif. C’est d’ailleurs à ce titre que Jeff Sessions s’est fait remonter les bretelles par le chef d’État qui a critiqué cette action de Département de la Justice.

Les relations entre Trump et Sessions sont relativement tendues depuis plusieurs mois. En effet, à l’époque de l’éclatement de l’affaire russe, Jeff Sessions a préféré se mettre en retrait, laissant à son second, Rod Rosenstein, le soin de prendre les décisions. Pire encoreTrump se serait senti trahi lorsque son ministre de la Justice a demandé la nomination d’un procureur spécial dans le cadre de cette même enquête.

Deux enquêtes qui plombent le clan Républicain

Cependant, si ces défaites ne sont pas encore remises en cause, cette situation prouve à quel point le président Trump semble fébrile à l’approche de ces nouvelles élections. En effet, si le clan démocrate venait à effectuer une importante percée, quitte à récupérer la majorité, les plans du président Trump seraient dès lors remis en cause. D’ailleurs, ce dernier a récemment appelé les évêques chrétiens évangélistes à œuvrer afin de remotiver les troupes dans le but d’aller voter, Trump étant particulièrement bien vu par cette tranche de la population.

La situation semble d’ailleurs plutôt compromise pour le clan Républicain puisque selon un récent sondage réalisé par l’institut FiveThirtyEight, les démocrates auraient aujourd’hui 80,3% de chance de contrôler la chambre des représentants. Une situation difficile à accepter pour le président Trump, d’autant plus que les Démocrates ne se priveraient pas afin d’organiser une enquête concernant l’enquête russe.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    FiveThirtyEight n’est pas un institut de sondage, mais un site web qui traite de statistiques, entre autres ils font de l’agrégation de sondages, c’est très différent…

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 2 semaines

    C’est officiel.
    Donald J. Trump souffre d’une dépression nerveuse. Il ment comme il respire. Il renvoie tout son entourage paître autour de lui, avec des insultes. D’après son ministre à la défense, Général Mattis, il a le raisonnement d’un enfant de six ans. Le pire est à venir.