USA : Elle écrit un livre sur le meurtre des maris et se fait arrêter pour le meurtre du sien

USA : Elle écrit un livre sur le meurtre des maris et se fait arrêter pour le meurtre du sien

Aux Etats-Unis, une femme de 68 ans est accusée d’avoir tué son mari. Ironie du sort, un article de son blog intitulé « Comment tuer son mari » donnait des conseils sur la meilleure manière de tuer son époux dans une fiction.

USA: Menacée de mort après une question à Trump, une journaliste lance un appel

Nancy Crampton-Brophy, une écrivaine américaine n’est plus libre de ses mouvements. Elle a été arrêtée par la police le 05 septembre dernier. La sexagénaire est accusée d’avoir tué par balle son époux il y a trois mois. L’homme, un chef cuisinier avait été retrouvé mort sur son lieu de travail en juin dernier.  Ce qui surprend dans cette affaire, c’est qu’elle avait écrit un article intitulé « Comment tuer son mari » sur son blog. Dans cet article elle conseillait sur comment tuer son époux dans un monde fictif. « En tant qu’auteure de nouvelles romantiques à suspense, je prends beaucoup de temps pour réfléchir à un meurtre, à ses conséquences, aux procédures policières. Après tout, si le meurtre est censé me libérer, je ne veux certainement pas passer de temps en prison » pouvait-on lire .

“Le couple était inséparable”

Elle donnait ensuite les raisons qui doivent pousser une femme à tuer son mari.  Pour elle, si ce dernier, tombe amoureux de quelqu’un d’autre, abuse de vous ou fait preuve d’infidélité, c’est possible que vous pensiez à le tuer. La romancière propose aussi plusieurs armes pour commettre le crime. Avant la publication de cet article sur son blog, la jeune femme avait déjà publié des nouvelles sombres comme « The Wrong Husband »  (le mauvais mari) ou « The wrong Cop », « Le mauvais flic ».Dans cette dernière nouvelle, elle  raconte comment une femme passe le clair de ses journées à imaginer le  meurtre de son mari.

Notons que l’écrivaine de 68 ans n’a fourni aucune explication possible  sur le meurtre de son mari quand elle a été présentée au juge. Selon l’ « Oregon Live », le couple était très proche et inséparable. Nancy Crampton-Brophy a-t-elle donc vraiment tué son mari ? Si on se table sur ce qu’elle a écrit dans son article , c’est peu probable puisqu’elle disait « trouver plus facile de souhaiter la mort de quelqu’un que de le tuer ». « Je ne veux pas avoir à me soucier du sang sur mes murs » avait-elle ajouté.

Commentaires

Commentaires du site 1