Affaire Sébastien Ajavon au Bénin : l’audience se déroule à la Criet sans les avocats de la défense

Affaire Sébastien Ajavon au Bénin : l’audience se déroule à la Criet sans les avocats de la défense

Cité dans l’affaire "18 kg de cocaïne", Sébastien Ajavon ne s’est pas présenté à l’audience qui se tient depuis ce matin à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) à Porto-Novo.

Bénin: La Criet renvoie le dossier Sébastien Ajavon au 18 octobre prochain

Sébastien Ajavon est absent à l’audience de la Criet ce matin. L’homme d’affaires s’est fait représenter par ses avocats. Son absence n’a pas été bien accueillie par la juridiction spéciale. Le président de la Cour  a suspendu  l’audience quelques minutes après son démarrage. La tension est montée  d’un cran entre les différents acteurs. Les avocats de la défense désertent la salle d’audience.

Aux dernières nouvelles, l’audience a repris et s’est poursuivie sur demande des avocats de l’Etat béninois. Les conseils de Sébastien Ajavon ne sont plus  retournés dans la salle d’audience. Pour rappel, l’homme d’affaires avait déjà brillé par son absence à l’audience du 04 octobre. Comme aujourd’hui, il s’était fait représenter par ses avocats. La Cour a renvoyé le dossier à ce jeudi demandant au prévenu de se présenter en personne.

Bénin : Convoqué par la Criet demain jeudi, Sébastien Ajavon sera absent selon Me Dupond-Moretti

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Je dirai pas que c’est un désert de compétences mais une fuite rationnelle d’intelligence incompréhensible. À croire que leur scolarité avait été payé par le PR. L’histoire retiendra que c’est en leur temps que nous avons connu de la justice sans qualification.

  • Avatar commentaire

    Je ne comprends pas Talon, notre locataire de la Marina. Voici un cas palpable de désert de compétence et d´abération juridique: le Bénin entier connait la vérité sur cette affaire. Ce président amer pour le Bénin semble ne pas etre au cheville de Zinssou: La politique prends le dessu de la lutte contre la pauvreté etc..Grand dommage

  • Avatar commentaire

    atao,korogoné,métégnon…derrière les barreaux…sans qu’on puisse nous donner…les preuves….

    Comme si les sentences..sont prises ailleurs…et les dits juges..mettent la forme légale et républicaine…

    personnellement..je ne pense..pas que cet état de choses puisse..prospérer..chez nous au benin

    mais j’ai pitié..de ces cadres contraints…de faire ce job..qui ne les honorent pas..

    ” je ne le savais pas..on m’ a forcé”…celà ne passera pas…et que celà soit dit..