Bénin : Plus de 5 tonnes de médicaments périmés détruits à Djougou

Bénin : Plus de 5 tonnes de médicaments périmés détruits à  DjougouPhoto d'illustration : Des médicaments

A Djougou, les autorités sanitaires ont procédé à la destruction d’environ cinq tonnes et demi de médicaments périmés ou avariés ce mercredi 03 octobre.

Alzheimer : chez la souris, une bactérie buccale entraîne la maladie

D’une valeur estimée à 19 millions 598 mille 200 Fcfa, ces produits impropres à la consommation ont été détruits sur deux sites : l’hôpital Ordre de Malte de Djougou et la décharge finale d’Angara , un village situé à 22 km de Djougou. Au niveau de l’hôpital Ordre de Malte, les solutés en plastique et les comprimés en plaquette ou non ont été introduits dans l’incinérateur électronique du centre de soins. Les médicaments en verre ou en flacon susceptibles d’exploser sous l’effet de la chaleur ont été brûlés dans une fosse sur le site d’Angara.

Pour le représentant du préfet de la Donga, au lancement officiel de cette opération, la destruction des médicaments avariés ou périmés se fait pour protéger les populations contre les effets nocifs de ces produits impropres à la consommation. Poursuivant dans la même lancée que Badilath Mamam, Josué Isaïe Zoumarou , le représentant du directeur départemental de la santé de la Donga a indiqué que tout médicament est un poison d’où la nécessité d’identifier à temps ceux qui sont  avariés ou périmés et procéder à leur destruction.

Le directeur départemental du cadre de vie de l’Atacora Donga a pour sa part invité les habitants d’Angara à ne pas s’aventurer sur le  site de destruction  de ces médicaments. Pour s’assurer de l’obéissance des villageois, il a  confié la surveillance des lieux à la police républicaine.

Commentaires

Commentaires du site 0