Suite à la parution de sa lettre polémique sur Emmanuel Macron, Michel Onfray a été décommandé de certaines émissions dans lesquelles il était invité afin de parler de son nouvel ouvrage.Alors qu’il devait être invité sur les plateaux de France 5 dans le but de présenter son nouvel ouvrage intitulé « Le deuil de la mélancolie », paru le 6 septembre dernier, Michel Onfray a finalement été décommandé. En effet, ce dernier s’est vu transmettre une fin de non-recevoir à la suite de sa lettre polémique, lettre qu’il a récemment posté sur son propre site.

Sa lettre ouverte à Macron, à l’origine de la “censure”

En effet, au cours de ce message, l’essayiste s’attaque directement au président Emmanuel Macron dans des propos que de nombreuses personnes ont qualifié d’homophobes. La raison ? Michel Onfray a réagi à la photo du président et du jeune homme faisant un doigt d’honneur en utilisant des termes peu appropriés. Une lettre qui a provoqué un véritable tollé et qui a donc poussé les programmateurs de France 5 à revoir leur programme.

De son côté, Michel Onfray a qualifié cette décision de « censure », regrettant que le service public se mette à le blacklister. Après France-Culture, c’est donc une chaîne de télévision qui a décidé de lui couper le micro alors que son livre traite d’un sujet relativement important, à savoir l’AVC.

8 Commentaires

  1. Aujourd’hui c’est la mode de verser toute sa bave et sa rancune sur Macron.
    Facile et sa rapporte.
    Mais ou est la philosophie de ce personnage c’est une attaque politique.

  2. Nous voilà de plein pied dans la censure,la plus vulgaire.
    l’idiocratie la plus inepte.
    Étrange pour LE pays qui se revendique dépositaire des droits de l’homme et des lumières.

  3. Un service public contre l’expression libre ? Si oui, alors quid du côté “public” d’un service dont on veut ailleurs nous faire payer une redevance, que l’on ait une TV ou pas… Où va-t-on comme ça ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom