Bébés génétiquement modifiés : la Chine ouvre une enquête

Bébés génétiquement modifiés : la Chine ouvre une enquête

Le scientifique qui prétend avoir fait naître des jumelles génétiquement modifiées a toute l’attention du gouvernement chinois. Les autorités du pays ont décidé d’enquêter sur ses dires.

Tensions avec la Chine : Trump annule une rencontre avec la Corée du Nord

Il y a quelques jours He Jiankui,  un scientifique chinois a publié une vidéo sur Youtube pour annoncer la naissance de bébés génétiquement modifiés. Il s’agit de deux jumelles dont les gènes seraient résistants au virus du sida. Le gouvernement chinois veut vérifier les dires du  chercheur. Il a pour cela ouvert une enquête. « Nous avons demandé aux autorités sanitaires de la province du Guangdong d’ouvrir immédiatement une enquête minutieuse afin d’établir les faits » a déclaré la commission nationale de santé.

Seul contre tous

La commission a ajouté qu’elle attachait une grande importance aux déclarations de ce professeur d’université.  Il faut dire que la vidéo diffusée par He Jiankui, n’a pas ravi les scientifiques chinois.  A travers un communiqué, ils ont dénoncé ce qu’ils considèrent comme une   « folie ».

Une folie  « qui porte un terrible coup à la « réputation mondiale et au développement  de la recherche biomédicale en Chine ». Au niveau de l’Université de Shenzen, établissement dans lequel enseigne He Jiankui, on  se dit « profondément choquée » par cette annonce. L’auteur de l’expérience semble être seul contre tout le monde.

Chine : Des bébés génétiquement modifiés pour résister au VIH/SIDA

Commentaires

Commentaires du site 0