Chine : Des bébés génétiquement modifiés pour résister au VIH/SIDA

Chine : Des bébés génétiquement modifiés pour résister au  VIH/SIDA

Les premiers bébés génétiquement modifiés ont vu le jour il y a quelques semaines. C'est en tout cas l'annonce faite ce jour par un scientifique en Chine et qui suscite déjà de nombreuses réactions.

Les Béninois à la découverte d’une tradition chinoise

Lulu et Nana ont vu le jour il y a quelques semaines en Chine avec une petite particularité. Ce sont des jumelles et leur ADN a été modifié afin qu’elle résiste au virus du sida. L’annonce a été faite par un scientifique chinois ce jour qui se nomme He Jiankui. Dans le monde scientifique, l’expérience qui vient d’être réalisée est une première et elle va à coup sûr inspirer de nombreuses autres personnes qui vont la tester. Déjà six couples séropositifs se sont annoncés pour effectuer une expérience semblable. Il s’agira de neutraliser le gêne CCR5 permettant au virus du VIH de contaminer les cellules.

A en croire des sources dignes de foi, les gênes de ces jumelles ont été modifiés grâce à la méthode CRISPR qui favorise la modification des génomes après le “découpage” des morceaux d’ADN. Cette nouvelle expérience ne fait pas l’unanimité dans le monde scientifique. En effet, d’autres chercheurs ont haussé le ton faisant toute sorte de commentaire alors que He Jiankui juge avoir fait une expérience pour laisser l’humanité décider de ce qu’il faudra faire par la suite.

Levée de bouclier

Le généticien de l’Université Harvard, George Church, s’est insurgé contre ce qu’il a appelé « menace majeure et croissante pour la santé publique ». Le directeur du Scripps Research Translational Institute en Californie, Eric Topol, estime lui que c’est beaucoup trop prématuré. Tandis qu’un expert en édition de gènes à l’Université de Pennsylvanie,  le docteur Kiran Musunuru, évoque une expérience immorale sur le plan éthique.

Commentaires

Commentaires du site 0