France : un site jugé raciste bloqué par la justice

France : un site jugé raciste bloqué par la justice

En France, un site jugé raciste et xénophobe a été bloqué par la justice. Problème, ce dernier est hébergé à l'étranger mais ne peut être entièrement fermé.

France : Omar Sy victime d’un incident à la télé

Neuf opérateurs internet français ont été priés par la justice de bloquer l’accès au site ouvertement xénophobe et antisémite, ‘Démocratie participative’. Une décision rare qui s’explique par le fait que « l’ordre public » se retrouve menacé de par ce contenu haineux, appelant à la violence envers certaines communautés.

Le site, bloqué mais pas officiellement fermé

Dans son compte-rendu, la justice a continué, expliquant que ce site ne s’est jamais caché de son caractère extrême. Ses appels à la violence à l’encontre de certaines religions, origines ou orientations sexuelles auront donc eu raison de lui. Une décision qui se veut d’ailleurs, « définitive et illimitée ». Résultat, des fournisseurs d’accès à internet tels que SFR, Orange ou encore Bouygues et Free ont désormais 15 jours au grand maximum afin d’empêcher tout accès à ce site. Les frais de blocage, engendrés par cette interdiction, seront tous pris en compte par le procureur de la République.

En 2005 déjà, la justice avait ordonné aux fournisseurs internet de bloquer l’accès au site négationniste et antisémite, géré par l’Association des anciens amateurs de récits de guerre et d’holocauste. Une décision saluée, mais très vite contrecarrée puisque l’Association avait finalement décidé de faire migrer une belle partie de ses contenus vers d’autres sites et adresses. ‘Démocratie participative‘ lui, se retrouve un peu dans le même cas puisque hébergé aux États-Unis, la France n’a pas le pouvoir de définitivement le fermer.

Commentaires

Commentaires du site 0