Gilets Jaunes : François Hollande torpille le gouvernement Macron

Gilets Jaunes : François Hollande torpille le gouvernement Macron© Jacovides-Moreau / Bestimage

Un peu plus d'un an après avoir quitté le pouvoir, François Hollande, l'ancien Président français est de plus en plus présent dans les médias ces dernières semaines. A chaque occasion, il ne manque pas d'envoyer des piques à son successeur.

Enseignante braquée par un jeune élève : il parle de rigolade

Jeudi 29 Novembre 2018 – L’ancien président français François Hollande ne rate plus une occasion pour tacler son successeur Emmanuel Macron, nouveau locataire de l’Elysée depuis le 14 Mai 2017. Ces dernières semaines, François Hollande a multiplié les apparitions et a à chaque fois qu’il y en eu l’occasion critiqué la politique de l’actuel numéro 1 français. Il y a quelques jours, quelques heures après la deuxième grande mobilisation des gilets jaunes, ce dernier avait accordé son soutien à ce mouvement soulignant que les gilets jaunes représente à ses yeux “le signe d’une aspiration populaire à être regardés (…) entendus (…), compris

A cette occasion, il n’avait pas manqué de tacler le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin qui avait assimilé les gilets jaunes à la “peste brune“. Déclaration inacceptable pour l’ancien président français François Hollande qui s’est offusqué en ces termes : “Comment peut-on utiliser des mots comme ça? Ça déconsidère même celui qui l’emploie, ce mot-là, pas ceux qu’il vise“.

François Hollande parle de ses réalisations

Ce jeudi, l’ancien numéro un fait parler de lui. Cette fois-ci c’est aux côtés des gilets jaunes qu’on l’a aperçu dans une vidéo diffusée par France Bleu Drôme Ardèche. Alors qu’il était annoncé une rencontre avec les gilets jaunes loin des caméras et des objectifs au cours d’un déplacement à Montauban, François Hollande a rencontré des gilets jaunes en Ardèche.

Dans la vidéo de sa rencontre publiée par France Bleu Drôme Ardèche, François Hollande met en avant ses réalisations sociales : augmentation du smic et instauration du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi(CICE) qui a l’époque avait réduit la pression sur les entreprises.

 

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 semaines

    Mon admiration pour hollande reste intacte , ce monsieur n’a pas démérité , et il a toujours des ressorts pour revenir à la tête de la france