Nigéria : un gayman inculpé pour s’être fait passer pour la femme de Buhari

Nigéria : un gayman inculpé pour s’être fait passer pour la femme de Buhari

Un Cybercriminel dans les filets de la justice Nigériane, ce dernier se serait fait passer pour ni plus ni moins que la première dame du Pays : Aisha Buhari.

Nigéria : Buhari interdit à plus de 50 personnalités de quitter le pays

La first lady nigériane a décidément le dos large, ils ne sont pas peu nombreux ses concitoyens qui ont décidé de la prendre pour leur tête de turc et de s’enrichir à ses dépens. En septembre, c’était son aide de camp, un commissaire de police, qui recevait frauduleusement en son nom cadeaux et faveurs ;  

cette fois c’est Julius Anyawu Uche, un nigérian de 48 ans, selon la presse internationale qui aurait monté une escroquerie de grande envergure en ligne, usurpant le nom de la première dame pour opérer une collecte de fonds pour de prétendues causes humanitaires.

L’indélicat enverrait des courriers électroniques de demande d’assistance ou de sponsoring avec le paraphe contrefait de Mme Buhari. Anyawu Uche aurait réussi à collecter par ce procédé, près de 20,5 millions USD. Arrêté et inculpé, le « yahoo boy » du sobriquet dont les cybercriminels sont affublés au Nigéria, devra répondre, toujours selon l’agence de presse, d‘une dizaine de délits.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    PDCI 2020 Il y a 3 semaines

    Le Nigerian, il n’y a pas son bon, que de la *****.