Paul Kagame sur l’Afrique : le problème n’est pas la démographie, mais la mauvaise gouvernance

Paul Kagame sur l’Afrique : le problème n’est pas la démographie, mais la mauvaise gouvernance

Alors que plusieurs spécialistes et même des présidents occidentaux dont le président français Emmanuel Macron dénoncent une démographie dite galopante en Afrique et pointe du doigt les conséquences qu'ils estiment désatreuses pour l'Afrique, le président rwandais Paul Kagame a décidé de prendre le contre-pied de cette analyse.

Affaire Gupta en Afrique du sud : démission du ministre des finances

«Dans des pays qui font encore sept enfants par femme, vous pouvez dépenser des milliards d’euros, vous ne stabilisez rien…» avait entre autres affirmé le président français Emmanuel Macron il ya un peu plus d’un an. Cette déclaration non isolée est également partagée par de nombreux analystes qui le font de plus en plus savoir. Mais ce n’est pas l’avis du président rwandais Paul Kagame. Invité à Paris par le président Macron à l’occasion du forum de la paix, Paul Kagame a répondu aux questions du site Liberation.

Interrogé sur l’impact de la démographie galopante, il s’est fait le chantre de l’Afrique. Pour lui, la démographie n’est pas le problème, bien au contraire, elle devrait aider le continent à s’en sortir. Le vrai problème? La Mauvaise gouvernance! Quant à ceux qui la critiquent? Ils font de l’improvisation:

Sur le sujet de l’immigration, on a surtout l’impression que les Occidentaux improvisent des stratégies à très court terme. Le problème, ce n’est pas la démographie, c’est la mauvaise gestion de la démographie, ou plus exactement la mauvaise gouvernance. Avant d’être un défi, la démographie est un atout pour l’Afrique. Moi, j’ai plutôt l’impression que c’est cette jeunesse en plein essor qui va contribuer à changer l’Afrique. On voit bien qu’elle conteste certaines pratiques, bouscule l’ordre des choses. Je garde l’espoir que les générations futures seront meilleures que les nôtres et les précédentes, qui ont contribué au gâchis de ce continent.” a affirmé le président rwandais.

Commentaires

Commentaires du site 18
  • Avatar commentaire

    Certains commentateurs, au lieu de se documents préalablement sur la situation économique et sociale au Rwanda de Kagame, se livrent aux copier et coller des jérémiades et élucubrations en tous genres sur Kagame et l’encensent. Ils se donner même pas la peine de lires les journaux tel que Jeune Afrique, la voix de Kagame et de son régime, moyennant un cachet de plusieurs milliers d’euros par an pour le service fait. Dans Jeune Afrique, il y a des articles intéressants sur l’état économique réel du Rwanda. S’ils les avaient lus, ils ne se seraient pas livrés aux affabulations sur la gestion Kagame. Les faits établis :
    1/ Kagame et quelques oligarques de son régime sont de bons clients de paradis fiscaux ( voir Panama Papers) ;
    2/ Le FPR, parti Etat de Kagame, Président de celui-ci, et société commerciale cotée à la bourse de Kigali est la propriétaire du Rwanda et conséquemment plus riche que le Rwanda. Il est dans tous les secteurs de la vie économique et sociale du Rwanda y compris les écoles et la santé( les mutuelles).
    3/ Kagame a cédé le Rwanda par le jeu de privatisations de toutes les entreprises publiques rwandais y compris les banques et assurances aux multinationales anglo-saxonnes mais à conditions d’accepter qu’entrée du FPR dans leur capital social. Kagame a propriétaire de la Banque de Kigali, jadis une banque commerciale au service des Rwandais. Kagame est associé de plusieurs sociétés opérant dans pratiquement dans tous les secteurs de la vie économique et sociale au Rwanda.
    4/ Kagame a volé dans les caisses publiques rwandaises cent millions de dollars de dollars US pour acquérir deux avions Jets en Afrique du Sud, soit cinquante millions de dollars la pièce. Lors de chaque de ses multiples voyages à l’étranger même pour assister aux matchs de football à l’extérieur du Rwanda, Kagame utilise ses avions achetés avec des deniers publics rwandais détournés en flagrance. Il les loue à l’Etat rwandais. C’est bien lui qui fixe le montant du loyer par l’heure. Le montant du loyer est viré sur son compte ouvert dans un paradis fiscal. L’existence des ces avions est notoire. Des millions d’Africains et étrangers le sont vus. Ils sont immatriculés à l’étranger et nullement au Rwanda. Aucun journaliste africain ne s’est jamais interrogé sur la question de savoir pourquoi les avions utilisés par Kagame ne sont pas immatriculés dans son pays mais à l’étranger.
    Lors de sa campagne folklorique pour diriger l’OIF (folklorique, car décision de son positionnement à la tête de l’OIF prise d’avance par Macron, président français), Mushikiwabo Louise, alors ministre des affaires étrangères de Kagame et numéro deux en fait de son régime, a utilisé un de ces avions de Kagame avec les deniers publics. Le loyer a été viré sur un compte de son propriétaire à savoir Kagame, ouvert dans un paradis fiscal. Dès lors qu’il est établi que Mushikiwabo a participé directement au détournement des deniers publics dans son pays, Si la France était un Etat dit démocratique et de droit, Mushikiwabo aurait été mise hors-jeu par les médias français, pourtant informés des méfaits de celle-ci. Ils ont observé le silence de tombeau. Par contre, ils ont ergoté plusieurs jours durant sur le cas Benala. Les médis africains quant à eux, leur point fort est le copier et coller des informations glanées dans les médias français même s’ils sont truffés d’énormités inexcusables et flagrants. Qui a lu un article sur Mushikiwabo, une lesbienne, de nationalités rwandaise et américaine, directement impliquée dans les détournements massifs de deniers publics au Rwanda.
    Kagame ne paye pas des impôts au Rwanda mais dans les pays où il a planqué ses milliards de dollars détournés dans son pays.
    5/ Plus de 80% de jeunes rwandais qualifiés et non qualifiés sont massivement frappés par chômage. Des milliers de jeunes rwandais quittent les écoles et universités parce que leurs parents frappés de paupérisation depuis plusieurs années ne sont pas financièrement en état de financer les études de leurs progénitures. Ce fait est de notoriété publique.
    6/ Le Rwanda de Kagame est le seul pays en Afrique à avoir légalisé l’apartheid à l’endroit d’une partie de sa population à savoir les Hutu, plus de 80% de la population rwandaise (article 50 de la constitution rwandaise en vigueur). Seuls les Tutsi, qualifiés collectivement de rescapés du génocide et ce, de père en fils, ont droit à tout y compris les bourses d’études et l’accès à la santé gratuit. Des milliers de jeunes Hutu qui ont pourtant brillamment réussi leur examen de baccalauréat sont privés d’accès à l’enseignement supérieur parce il n’existe pas au Rwanda des bourses d’Etat pour les jeunes rwandais sauf pour les jeunes tutsi. Ce fait est de notoriété publique. Moins de 15% de Rwandais ont accès direct à l’eau potable et à l’énergie.7/ Kagame crie sur tous les toits « bonne gouvernance ». En réalité, il ne s’agit pas de la bonne gouvernance de l’intérêt général mais du portefeuille privé.
    8/ La croissance économique du Rwanda colportée à grande échelle par les étrangers et nullement par Kagame et/ou par les oligarques de son régime n’a jamais existé au Rwanda.Une confusion est faite par les ignorants étrangers entre la croissance économique de l’Etat Rwandais et celle des portefeuilles des oligarques du régime de la place. Seule cette dernière est connue des Rwandais. En effet, Kagame a publiquement ordonné aux oligarques de son régime de ne plus écrire ou crier que le Rwanda est économiquement dans un bon état ou qu’il connaît une croissance économique continue parce que les faits à savoir la situation macabre dans laquelle se trouvent économiquement et socialement les Rwandais d’une part et la corruption généralisée à tous les niveaux de l’Etat prouvent le contraire. Plus clairement, il a dit « si l’homme peut cacher sa fortune ou fabriquer les chiffres, il ne peut sûrement pas cacher la misère ». C’est-à-dire, si Kagame peut inventer les chiffres économiques pour montrer aux étrangers qu’il est expert dans la bonne gouvernance et donc pour cacher l’état macabre dans lequel se trouve le Rwanda, il ne peut nullement cacher la misère des Rwandais. Il sera donc en tout état de cause démenti par les faits.Il résulte de tout ce qui précède que Kagame encensé par certains africains et étrangers ignorants dans cet article commenté est inconnu au Rwanda. Le Kagame connu des Rwandais est Kagame dictateur, sanguinaire qui a à son actif des millions de morts rwandais et congolais et des milliers de prisonniers politiques qui croupissent dans ses geôles sans dossiers d’une part et des milliers de disparus, le tout indifféremment de sexes d’autre part.
    Quand on sait ou on connaît, on écrit ou on parle. Quant on ne sait pas ou on ne connaît pas, on se tait.Dans le cas présent, les commentateurs qui encensent Kagame auraient eu l’outrecuidance de se taire. Les faits sont têtus, a dit Kagame.

  • Avatar commentaire

    Une mauvaise gouvernance qui a toujours profité aux puissances occidentales et de ce fait ont une influence forte sur nos politiques publiques.

  • Avatar commentaire

    J’admire ce président

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

    Quirin et autres qui applaudissez les sotises de kagame votre devise c’est : ” ,procreez sans cesse , fatiguez les uterus de vos nombreuses femmes , nourir , soigner , instruir vos nombreuc enfants viendront , si c’est pas sotises et betises ça , dites moi ce que c’est ?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

    Kagame toi le maquisard sac à dos là tu connais quoi en prospectives de devoppement humain , industriel et autres pour assener de telles absurdités , oui la mal gouvernance doit se trouver dans les culottes de ces africains , si tant est qu’ ils possedent et portent des culottes

  • Avatar commentaire

    J’apprécie l’opinion de KAGAME, au moins un qui a pitié du sort des Africains!

  • Avatar commentaire

    Que diriez-vous des européens, particulièrement les donneurs de leçons que sont les français qui subventionnent les naissances ? C’est pour encourager la démographie.kagame doit prendre le leadership des dirigeants africains afin de mettre fin à leur sida mental qu’est la soumission face aux dirigeants français. Le changement viendra de la jeunesse africaine révoltée. Longue vie à Mr Kagame.

  • Avatar commentaire

    Vérité incontournable.bravo notre ICÔNE.rien que la vérité.bravo Président.

  • Avatar commentaire

    Voilà une icône.President KAGAME vs êtes un héros.la jeunesse consciente te soutiens.que Dieu te bénisse et te protège contre toute tes détracteurs.

  • Avatar commentaire

    Saluons plutôt cet homme d’État digne et courageux. Un modèle! N’en déplaise à ses détracteurs.

  • Avatar commentaire
    Alioune fall Il y a 4 semaines

    Tout a fait vrai.
    Notre fleau nest rien dautre que la mal gouvernance.
    Les europeens sont plus nombreux que les africains. Pourquoi ils ne posent pas ce probleme de demographie chez eux.
    Trop de gachis depuis nos independance faits par nos dIrigeants politiques et traditionels.
    Pouces vers le haut pour le president KAGAME

  • Avatar commentaire

    C’est bien dit Mr Paul Kagamé…vous, c’est la ditacture pure votre philosophie au Rwanda!!! A quand le tour de la jeunesse dont vous parlez???

  • Avatar commentaire

    Merci à ce grand homme.

  • Avatar commentaire

    Tout a fait d’accord avec le preso 

  • Avatar commentaire

    Le Président Paul est un vrai leader, un faiseur d’opinion hors du commun.

  • Avatar commentaire

    Je suis tout à fait d’accord avec le président. Ce n’est qu’un problème de mauvaise gouvernance. La démographie est au contraire un atout (une richesse) pour l’Afrique. Plus nous sommes nombreux, plus il y a de mains-d’œuvre disponible…
    Nos dirigeants devraient commencer par beaucoup plus chercher et trouver de quoi exploiter cette richesse qui continue de s’accroître de jours en jours.

  • Avatar commentaire

    Je suis tout à fait d’accord avec le président. Ce n’est qu’un problème de mauvaise gouvernance. La démographie est au contraire un atout (une richesse) pour l’Afrique. Plus nous sommes nombreux, plus il y a de mains-d’œuvre disponible…
    Nos dirigeants devraient commencer par beaucoup plus chercher et trouver de quoi exploiter cette richesse qui continue de s’accroître de jour en jour.