Soutien aux Gilets jaunes : Une députée du parti de Macron s’explique

Soutien aux Gilets jaunes : Une députée du parti de Macron s’expliqueSonia Krimi ; Photo : Archives OUEST FRANCE

Il y a quelques jours, Sonia Krimi députée LREM a fait parler d'elle après avoir affiché son soutien aux gilets jaunes. Selon l'élue les revendications des manifestants sont légitimes et le gouvernement doit être à l'écoute.

« Biens mal acquis »: 03 ans de prison avec sursis pour Teodorin Obiang

Elle avait même revêtu symboliquement un gilet jaune pour accueillir des membres du mouvement qui étaient venus la rencontrer. Sa démarche n’a pas été du tout apprécier au sein de La République En Marche. Sa collègue, Marie Lebec, également député LREM pour le compte des Yvelines s’est exprimé sur l’attitude de Sonia Krimi sur BFMTV. Il faut dire qu’elle a été on ne peut plus claire sur la posture adoptée par l’honorable Krimi. ” Elle peut toujours quitter le groupe.” dira la députée des Yvelines.

Dans les pages du journal Libération, Sonia Krimi a affirmé qu’elle a reçu un avertissement de la part du président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Gilles Le Gendre. Elle a notamment déclaré que ce dernier lui a reproché d’avoir “fraternisé” avec les gilets jaunes et qu’il lui a dit ceci: “Réfléchis à ta place dans le groupe, il y a beaucoup d’hostilité vis-à-vis de toi.” avant d’ajouter: ” Il m’incite à quitter le groupe parce qu’il ne peut pas le faire lui-même en ce moment, pour ne pas risquer d’abîmer l’image d’En Marche ! “

Les explications de Krimi

Dans un communiqué, Sonia Krimi a tenu à rappeler que sa démarche était symbolique, l’élu a affirmé qu’elle a agi ainsi car elle comprend le mécontentement des manifestants. Selon elle, il faut travailler à résoudre les problèmes des populations. ” Devant la détresse des personnes que je recevais, j’ai symboliquement revêtu un gilet qu’ils m’avaient offert pour leur témoigner que notre majorité comprenait leur désarroi. Et que des mesures seraient prises pour atténuer leur souffrance.”

La député LREM a aussi regretté les violences qui ont eu lieu durant les manifestations. ” Nous sommes nombreux à avoir reçu ou rencontré des personnes qui manifestent avec un gilet jaune (…) il s’agit très majoritairement de personnes sincères et désemparées.” 

Commentaires

Commentaires du site 0