Eric Houndété s’en est pris à son collègue Patrice Nobimè hier jeudi à l’Assemblée nationale à l’occasion du vote de la loi des finances gestion 2019. Il lui reproche d’avoir amendé le budget 2019 du Parlement.L’honorable Eric Houndété n’a pas apprécié l’acte posé par son collègue Patrice Nobimè, secrétaire de la commission des finances du Parlement. Ce dernier a en effet amendé le budget 2019 de l’Assemblée nationale pour se conformer à la lettre de cadrage envoyée au Parlement par  le ministre  des finances  Romuald Wadagni. Conséquence : le  budget  de l’institution  parlementaire  est  passé de 18 milliards à 15  milliards de FCFA. Pour Eric Houndété , M Nobimè ne peut pas amender le budget de l’Assemblée nationale après son adoption par la représentation nationale, même si ce budget  est intégré dans la loi des finances 2019.  L’honorable Nobimè a réagi peu après.

Le budget du Parlement ne s’impose pas à l’Etat

Selon le député, l’article 149 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale stipule que : « chaque année, les questeurs élaborent de concert avec les membres du bureau, un avant-projet  de budget  de l’Assemblée nationale suivant la nomenclature du budget de l’Etat ». Autrement dit, c’est notre règlement intérieur et cela ne s’impose pas à l’Etat, explique le parlementaire .Il fait également  savoir que le budget général de l’Etat regroupe les budgets de toutes les institutions de la République ainsi que les départements ministériels. Ce budget n’étant pas encore voté, rien n’empêchait le parlement d’amender son budget pour se conformer à la lettre de cadrage envoyée à l’Assemblée nationale par le ministère de l’économie et des finances, estime t-il .

« C’est d’ailleurs la raison pour laquelle au cours de l’étude en commission de la loi des finances gestion 2019 , moi député Patrice Nobimè , ne voulant pas créer une crise entre le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif, j’ai introduit  un amendement pour fixer  le budget de l’Assemblée nationale , exercice 2019 à 15 milliards 751 millions de FCFA » a-t-il déclaré. Il faut dire que c’est ce qui était souhaité par le gouvernement.

4 Commentaires

  1. meme si..je continue..à croire..l’opposition n’ira pas aux élections….

    En effet..je sens…que les rupturiens…n’ont pas sorti toutes les cartes de la ruse et de la rage..

    Une grosse provocation…est en cours…à la dernière minute…afin que l’oppostion..boycotte ces élections…comme au togo..

  2. Eric Houndété est desormais present sur le terrain de l’argent …en tout cas vous aurez le peuple de la 5eme circonscription au dos en mars ou avril prochain!!!

    • ça c’est vrai…avec une décullottée…pour les rupturiens..

      Et ce ne sont pas les deux blocs de vieillards et de zombi….qui nous feront trembler

  3. Mes inquiétudes sur ce budget, combien de millions de franc CFA trouveront leur parcours dans les poches de certains fonctionnaires rapaces au Bénin?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom