En France, l’ancien ministre de l’Education Nationale, Luc Ferry, s’est fendu d’un tacle à l’encontre du président Macron. Selon lui, ce dernier ne “comprend rien” à la France.

Malgré une popularité en chute libre et des critiques de plus en plus fournies qui le ciblent depuis maintenant environ sept semaines, Emmanuel Macron tente toutefois de garder le cap. Problème, les mesures qu’il a récemment annoncé afin de calmer le grogne sociale n’ont pas eu l’effet attendu. Désormais, le chef de la République subit des attaques de plus en plus virulentes.

Loading...

Luc Ferry, une première attaque en janvier déjà

Récemment, c’est Luc Ferry, ancien ministre de l’Éducation nationale, qui s’en est pris à lui. En effet, au mois de janvier dernier, ce dernier estimait que Macron était un personnage mégalomane et narcissique au possible. Un véritable tacle qui n’avait alors pas fait réagir le principal intéressé. Il y a quelques jours, Ferry a toutefois remis ça lors d’un entretien accordé à Sud Radio, en estimant que les Français avaient mis « un gamin à l’Elysée », un gamin qui visiblement « ne comprend absolument rien » à ce qu’il se passe dans le pays.

S’il concède qu’Emmanuel Macron est un homme intelligent et habile, ce dernier estime toutefois qu’il n’a pas encore pris la pleine mesure de la détresse sociale dans laquelle se trouve des millions de personnes. Ce qui lui manque ? « Le sentiment de la France », cette image selon laquelle un homme, en l’occurrence le Président de la République, doit être et est totalement dévoué à son pays. Il en résulte aujourd’hui un certain manque de légitimité.

Les Français, frileux face à la classe politique

Une preuve qu’aujourd’hui, les moindres gestes et décisions du Président Macron sont bien plus scrutés qu’à l’accoutumée. En effet, l’opposition en France n’étant plus ce qu’elle était entend bien profiter de la popularité en baisse du président de la République afin de rebondir et faire valoir ses arguments en récupérant des voix – avec plus ou moins de succès. Une situation prouvant d’ailleurs les sentiments de plus en plus contrariés des citoyens face à la classe politique en général.

Voir les commentaires

8 Commentaires

  1. C’est qd les rats ont faim qu’ils sortent de leur cachette pour perturber la quiétude d’honnêtes gens. Donnez qq tubercules à ce rongeur et qu’il nous colle la paix.

  2. Un discours dénué d intérêt dans une mesure de responsabilité coupable attribué à une classe plutôt fébrile relative aux problèmes français.

  3. Ça me rappelle l’histoire d’un mec devenu ministre (heureusement très éphémère) de l’Education Nationale.

    Ce gars là a voulu faire une réforme de décentralisation du personnel qui a été contestée. Et il avait tellement peu d’autorité que c’est le ministre de l’Intérieur de l’époque (Sarkozy) qui est venu à sa rescousse pour gérer la crise. A noter que la réforme est quand même passée en grande partie à la trappe. 

    Au vu de son bilan, ce mec serait quand même gonflé aujourd’hui de critiquer le pouvoir actuel pour pouvoir exister médiatiquement dans le but de vendre ses bouquins non ?

    Et ben, ce gars-là, c’est…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom