Taxe sur le carburant en France : Le gouvernement Macron recule

Taxe sur le carburant en France : Le gouvernement Macron recule Photo d’illustration Marc Demeure / La Voix Du Nord. - VDNPQR

En France, les manifestations des gilets jaunes semblent avoir payé. En effet, le gouvernement par la voix du premier ministre Edouard Philippe a reporté la mise en application des taxes sur le carburant.

France : le gouvernement du président Macron veut durcir l’immigration

Ce n’est plus un secret. En France des manifestations populaires des gilets jaunes se sont multipliées ces dernières semaines. Le mouvement qui avait commencé petitement à conquis plusieurs départements. Ces dernières jours, les manifestations étaient plus violentes et malheureusement des dégâts ont été occasionnés. Le gouvernement français très sensible à la situation a décidé de réagir ce jour pour calmer la tension.

Edouard Philippe tente de calmer le jeu

Par la voix du premier ministre Edouard Philippe, le gouvernement français a annoncé le report d’au moins six mois de la mise en application de la taxe. Aussi, annonce-t-il que le prix du gaz et de l’électricité ne connaîtra pas une augmentation au cours de la période. Cette annonce a été faite dans un contexte où la tension était à son comble ces derniers jours et si le gouvernement ne réagissait pas, le pire était à craindre.

Cette colère, il faudrait être sourd ou aveugle pour ne pas l’entendre. Cette colère, je l’entends et j’en mesure la réalité, la force et la gravité. C’est la colère de la France qui travaille dur, celle de ceux qui sont dos au mur, des mères qui élèvent seules leurs enfants “, a affirmé le premier ministre français.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 6 jours

    C’est une sage décision.
    Les taxes pour accélérer le mode de changement des habitudes sont nécessaires. Mais face la situation quasi insurrectionnelle dans Paris oblige le pouvoir à écouter le peuple.
    Le gouvernement doit trouver les moyens de préserver le pouvoir d’achat des plus vulnérables avant de mettre en oeuvre cette politique absolument nécessaires.

    Nous ne sommes pas au Bénin où Patrice Talon ignore royalement le pouvoir d’achat des populations déjà très démunies.

    L’avalanche de taxes et impôts du fait de Patrice Talon en 3 ans qui entretient la précarité et la misère au Bénin est plus assommante que ce que fait Talon en France.

    Au Bénin, c’est gilets rouges dont a besoin pas que jaune.

  • Avatar commentaire

    Je croyais que les marcheurs avaient dit qu’ils ne reculeraient pas ? Bandes d’arrogants inexpérimentés !

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 6 jours

    JUSTE LA HONTE .
    NOUS AVONS VU
    DE GAULLE
    POMPIDOU
    VALERY GISCARD DESTAIND
    MITTERRAND
    JACQUES CHIRAC ET J;’EN PASSE .
    D;OU EST SORTI CET INEXPERIMENTE NOMME :
    MACRON ?
    IL NOMME UN PREMIER MINISTRE AYANT LE NIVEAU D;UN DIRECTEUR DE COURS PRIMAIRE .
    IL DIRIGE LA FRANCE AVEC UNE ARROGANCE A NULLE AUTRE PAREILLE .
    IL RECULE .
    QU’IL AVANCE ?
    IL CONNAIT MAL LES FRANCAIS .
    VIVEMENT QU’IL SOIT RENVOYE DE L’ELYSEE AFIN D’ALLER S’OCCUPER DE SA GRAND MERE DE FEMME .