Violence des gilets jaunes : le coup de main inattendu de Hollande à Macron

Violence des gilets jaunes : le coup de main inattendu de Hollande à Macron©MARTIN OUELLET-DIOTTE / AFP

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, l'ancien président français François Hollande a appelé à la retenue et la non violence au cours de la manifestation des gilets jaunes prévue pour ce week-end à Paris.

France : Un milliardaire chinois meurt en voulant prendre une photo

Absent dès les premiers mois qui ont suivi son départ de l’Elysée, l’ancien Président François Hollande est de plus en plus présent sur la scène médiatique. Ces dernières semaines il a beaucoup fait parlé de lui à travers des sorties au cours desquelles il ne manquait pas de s’exprimer sur la politique actuelle. Il y a quelques jours d’ailleurs, il avait rencontré des gilets jaunes sur son chemin, parlé de ses réalisations et critiqué le gouvernement Macron. Cela n’a pas tardé avant qu’il essuie de vives critiques les heures qui ont suivi sa déclaration.

Si le Président français avait au cours de sa rencontre apporté tout son soutien au mouvement “gilets jaunes”, il est foncièrement opposé à l’usage de la violence en allant dans le même sens que l’ancien ministre socialiste Jack Lang. François Hollande l’a clairement signifié ce jeudi dans un communiqué rendu public. Pour lui, “Seuls le dialogue et le compromis permettront l’apaisement“. Il faut préciser que ce même jeudi, après la requête adressée par le Président Macron aux partenaires sociaux et aux partis politique qui les invitait à lancer un appel au calme, plusieurs syndicats dont la CFTC, l’Unsa la FSU, la CGT, FO, la CFDT et la CFE-CGC ont réagi dans ce sens.

Esprit de responsabilité

Dans son communiqué, François Hollande est revenu sur cette intervention des syndicats qui vient sonné le glas de l’usage de violences pendant les manifestations des “gilets jaunes” et évoqué un esprit de responsabilité. “L’appel au calme lancé par toutes les organisations syndicales de notre pays témoigne de cet esprit de responsabilité“, lit-on dans le communiqué. Il va plus loin en déclarant que dans l’état actuelle, l’utilisation de la violence va engendrer “les pires dérives dont la République serait la première victime” et donc appelle “à la mesure et au refus de toutes les formes de violences“.

Gilets Jaunes : François Hollande torpille le gouvernement Macron

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire

    Il peut aussi relancer le P.S
    enfin ce qu’il en reste. Ça l’occuperai!!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 jours

    Un coup de pieds á ce vendu aux riches de macron , aurait été pour nous préférable

  • Avatar commentaire

    tous des grand copins sur les planches du téhatre

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 jours

    Hollande aurait dû laisser ce brutus pion des riches de macron se demmerder avec les gilets jaunes qui veulent lui filer á lui macron le gilet rouge , puis la cagoule avant de le passer á la potence

  • Avatar commentaire
    Wamba73@wanadoo.fr Il y a 6 jours

    Il a eut le pouvoir pendant 5 ans il a continué la politique désastreuse de ses prédécesseurs qui ont mit un tas de français dans la misère, alors que les financiers, les grands patrons s en mettaient plein la poche. Qu Hollande se taise et se fasse oublier

  • Avatar commentaire
    Gérard Il y a 6 jours

    Hollande pense qu il y a une place de premier ministre a prendre ????????