Alors qu’il poursuit sa convalescence au Maroc, l e président gabonais Ali Bongo a procédé par décret à la nomination d’un nouveau premier ministre.

Victime à distance d’une tentative de putsch raté, Ali Bongo a procédé au changement de premier ministre. Le décret a été lu à la télévision par le secrétaire général de la présidence,  Jean-Yves Teale. Ainsi, Julien Nkoghe Békalé, ancien ministre du travail va désormais occuper le poste de premier ministre. Emmanuel Issozé Ngondet, ancien premier ministre a quant à lui été nommé médiateur de la République.

Aussitôt nommé, caurait déjà rejoint le président Bongo au Maroc pour un tête-à-tête afin de dresser ensemble la liste des ministres du nouveau gouvernement. Après cette liste, le président est annoncé au Gabon d’après des sources bien informées. Il y serait d’ailleurs contraint par la constitution puisqu’il doit y recevoir le serment de son nouveau gouvernement. Il s’agira donc pour Ali Bongo, si l’information se confirme, de suspendre sa convalescence au Maroc pour rentrer au pays pendant quelques heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire