Le tribunal de première instance de Cotonou a été saisi jeudi dernier, d’une situation de non-paiement des indemnités aux élus locaux de la mairie de Cotonou.Par un recours contentieux déposé le jeudi 3 janvier 2019, un élu local du 10ème arrondissement de Cotonou a porté plainte contre la mairie. C’est au sujet des avantages pécuniaires auxquels les élus locaux ont droit mais dont-ils n’auraient pas bénéficié, du moins en entier, depuis 2015. « Depuis 2015 où nous avons été installés, nous n’avons reçu que douze (12) mois d’indemnités correspondant à la somme totale de soixante mille (60.000) francs Cfa l’an », signale le conseiller au président du tribunal.

Il indique également qu’« aucune prime de sessions tenues par les conseils de quartier n’a été versée aux élus locaux ». Ceci, en violation entre autres, de l’article 140 de la loi n°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin et l’article 125 de la loi n°2013-05 du 27 mai 2013 portant création, organisation, attribution et fonctionnement des unités locales en République du Bénin.

Selon le plaignant, il se porte désormais vers le juge administratif parce que sa lettre à l’endroit du maire intérimaire de Cotonou avec ampliation au préfet du littoral et au ministre de la décentralisation au sujet de la situation serait restée sans suite. « A cette date, aucune communication officielle n’a été faite à l’endroit des élus locaux par rapport à cette situation » indique-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom