Le Pasteur Justin Dimon accusé aussi dans l’affaire ICC-SERVICES a déposé à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ce mercredi 23 janvier 2019. Il a profité de l’interrogatoire pour faire part des révélations qu’il aurait reçues de Dieu sur cette Cour en lien avec le procès en cours depuis le 17 décembre 2018.

Justin Dimon n’aurait rien répondu à la Cour si Dieu ne lui avait pas révélé des choses sur la CRIET. C’est du moins, ce qu’il a confié à la barre ce jour. « Dieu m’a dit que la CRIET vient de Dieu et c’est ça qui va établir la justice béninoise … plongée sous la mer.  Dieu m’a confirmé que … c’est la vrai juridiction que j’ai en face de moi », révèle l’homme de Dieu, conseiller spirituel. Il dit avoir servi les chefs d’Etat béninois Mathieu Kérékou et Boni Yayi. Selon ses propos, Dieu lui aurait aussi dit que toute personne qui s’élèvera contre cette Cour doit subir la colère divine. Sinon, confie-t-il, il allait déclarer à la Cour qu’il ne sait rien sur ICC-SERVICES, et surtout, il n’allait même pas prononcer le nom de Yayi.

Plainte contre Yayi

Mais, -peut-être parce qu’il a eu cette révélation-, c’est le nom qu’il a plus évoqué au début de ses dépositions ce mercredi devant la CRIET. Justin Dimon défend que Boni Yayi est la cause de tous les chefs d’accusation contre lui dans ce procès. Ceci, parce que, le jour de son interrogatoire au commissariat central de Cotonou, un commissaire lui aurait dit que le patron –Boni Yayi, ndlr- est fâché et il a donné l’ordre de l’arrêter, et qu’effectivement, il s’est retrouvé en prison. Il voit la main de l’ancien président de la République du Bénin dans toute la procédure qui l’a conduit en détention. « Pour le cas Yayi, je porte plainte contre lui, et il n’a qu’à venir expliquer à la Cour ma part de responsabilité dans ce dossier. Qu’est-ce qu’il a comme preuve me concernant dans l’affaire ICC-SERVICES ? Ça fait trois fois que je suis en prison, et lui, il est là tranquille » affirme le pasteur en colère. En même-temps, il indique que c’est Dieu qui l’a envoyé en mission en prison.

Des millions de francs Cfa et une voiture

Justin Djimon soutient qu’il n’avait aucune connaissance de ICC-SERVICES. Mais il reconnait avoir eu des liens avec Emile Tégbénou comme opérateur économique et il est allé sanctifier les lieux d’activités de celui-ci. Il reconnait aussi avoir reçu des dons de la part de Emile Tégbénou dont une voiture et 10 millions F Cfa. Et c’est Dieu qui a demandé à ce dernier de lui faire ces dons, selon les propos du pasteur.

ICC-SERVICES, une punition de Dieu

Vu l’attachement du pasteur à Dieu et à ses révélations dans toutes les réponses, la Cour lui demande pourquoi Dieu lui a caché ICC-SERVICES. En réponse, il explique qu’en son temps le président de la République ne lui a pas permis de le rencontrer pour dire ce que le diable préparait contre lui. « Le problème est spirituel » déclare-t-il. C’est, à ses dires, une affaire « suscitée » par Dieu, pour dit-t-il « désobéissance de Yayi à Dieu ».

19 Commentaires

  1. Commenter : il est en train de distraire . Il était où avant ? si tant est que Dieu l’a envoyé en prison pour une mission, alors, pourquoi il s’énerve ?

  2. Je suis atterré par la naiveté congénitale..de nos hommes politiques et surtout ceux de l’opposition…

    Ils rendent visite..à djogbenou..pour s’entendre dire..quoi…au faite..?

    Ils sont partis voir le concepteur,l’ideologue et le maitre à penser..de la rupture..pour se rassurer..que celui ci jouera franc jeu..et leur facilitera la tache…

    La loi électorale en elle meme..

    Le code des partis politiques..

    La dite cour const..dans sa philosophie

    Le service d’impot. et saka lafia .qui dépendent de l’exécutif…..

    Sont autant d’outils…pour chosir..qui va compétire…à défaut de les envoyer en exil..

    Moi j’attends la grosse..ruse..qui consistera…à provoquer l’opposition..afin qu’elle boycotte..les élections…ouvrant un boulevard..à la mouvance…

    Tenez. le .pour dit..par le sultan

    • Il n’a qu’une seule chose à..faire..

      Dire unanimement,mettre dans la balance…une mise en garde claire…en cas d’empechement pour élection transparente, crédible…qu’il n’aura pas d’élection..pour personne…et que tout sera mélangé en conséquences..

      Tenir l’opinion international…à témoin..

      C’est le seul langage…qu’ils comprendront..pour ne pas faire de betise..par ruse et rage.

      Enfin…mettre en garde l’armée. et les pandores..qu’elles sont républicaines…et ne doivent pas se méler…ni prendre position…

    • Mr aziz, vous n’etes plus avec nous apparement!!! le present article n’a aucun lien avec Joseph fifamè Djogbenou et meme la cour constitutionnelle ni les opposants ….La voie de jaquot n’est pas perdue à cotonou !!!

  3. Commenter :ekpan !!!………… le Bénin ??? Où allons-nous avec ce désordre ? En tout cas Dieu est grand. Mais que la justice soit faite.

  4. Commenter : Quelles abérations, quelles niaiseries. C’est à l’image de la CRIET elle-même, montée de toute pièce par la méchanceté humaine. Une cours sérieuses pourrait-elle croire à des allégations si dépourvues de toute logique?

  5. Voyez moi, ce pasteur et ce qu’il dit! Tant que le Christ ne serait pas retour, on aurait tout vu et tu entendu! Qui vit, verra! Il commet une erreur, et au lieu de reconnaître sont tort et demander pardon au peuple Béninois, il responsabilise Dieu! Est-ce ce qu’avait faire le Prophète Elie quand il était conseiller spirituel des rois d’Israël de son époque! Des soit disant Pasteur qui au lieu de servir le seul unique et vrai Dieu, servent leur ventre! Que Dieu vous pardonne, et te pardonne surtout!

  6. Cet e.s.cro.c de pasteur me rappelle le ministre Armand Zinzindohoué qui à l’ouverture de la session de la CRIET affirmait devant cameras et micro « la Criet est une très bonne chose et je suis sûr que toute la vérité va se savoir afin dans cette affaire ICC-services, la vraie vérité va se savoir ». Lors de sa déposition, il a passé son temps à jouer au gu.i.gno.l croyant pouvoir plonger Yayi. Hélas, comme le dit un adage celui qui s’abaisse pour regarder le derrière d’autrui ne devrait pas perdre de vue que son derrière est aussi exposé aux autres regards. Il a fallu que le DGPN et un Commissaire passent pour que Zinzindohoué soit mis à nu dans le dossier ICC-Service. Lui qui chantait qu’il ne savait rien de ICC est celui-là même qui a signé le port d’arme à Tegbenou. Depuis, il doit regretter sa grande gu.eu.le et sa comédie lord de sa déposition.

  7. Cet *** de pasteur, plein de haine et ressentiment, me rappelle le ministre Armand Zinzindohoué qui à l’ouverture de la session de la CRIET affirmait devant cameras et micro « la Criet est une très bonne chose et je suis sûr que toute la vérité va se savoir afin dans cette affaire ICC-services, la vraie vérité va se savoir ». Lors de sa déposition, il a passé son temps à jouer au guignol pour plonger Yayi. Hélas, comme le dit un adage celui qui s’abaisse pour regarder le derrière d’autrui ne devrait pas perdre de vue que son derrière est aussi exposé aux autres regards. Il a fallu que le DGPN et un Commissaire passent pour que Zinzindohoué soit mis à nu dans le dossier ICC-Service. Lui qui chantait qu’il ne savait rien de ICC est celui-là même qui a signé le port d’arme à Tegbenou. Depuis, il doit regretter sa grande gueule et sa comédie lord de sa déposition.

  8. « Dieu m’a dit que la CRIET vient de Dieu et c’est ça qui va établir la justice béninoise … plongée sous la mer. Dieu m’a confirmé que … c’est la vrai juridiction que j’ai en face de moi »
    J’aimerais jouer la scène sur grand écran 🙂 🙂 🙂

  9. Tout ça c’est la faute à Yayi qui a transformé notre pays en une Republique des Pasteurs où prospéraient des es.crocs de tout poils sous le couvert de la Bible.

  10. On aurait tout vu avec cette Criet et Dieu . C’est plutôt Dieu qui est en train de nous révéler ces escrocs de Pasteur en qui tout bon croyant fût il Yayi ou autre croyait aveuglément . Quand il profitait Dieu ne lui a pas parlé ; maintenant il veut se venger de Yayi qu’il assume les dons et voitures etc il n’a pas encore fini avec la prison
    Escroc spirituel va!

    • Bien dit Alonso. Malheureusement pour lui, la Justice des Hommes comme la CRIET ne connait pas Dieu et n’a pas de coeur. Voici ceux qui perturbent les presidents en exercice par des soit disant conseils spirituels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom