Un titre de l’artiste nigérian sorti en 2017 serait entrain de coloniser les fréquences radiophoniques américaines. Une nouvelle promotion pour un artiste a qui tout ou presque a réussi. Selon la presse américaine, ‘’Fall’’ le titre dont il est question aurait été joué  courant ce mois de janvier par près de 36 stations radios à travers le pays.

Un succès que, le média rapportant l’événement attribuerait à un travail assidu de l’artiste qui depuis son premier succès en 2012, n’aurait enchaîné que des hits, mais également au dynamisme de son staff managérial.

Il faut cependant reconnaitre que si ‘’Fall’’ ne connait maintenant qu’un relatif succès aux USA, la vidéo du clip avait elle déjà fait le tour de la planète avec plus de 100 millions de vues sur la plateforme de streaming en ligne ; YouTube.

Un succès surprenant

Pour la presse people, le succès de ‘Fall’’ ne serait pas anodin, car rapporte t-elle, opérer une percée aux États unis pour un artiste africain relèverait soit d’un coup extraordinaire de chance ou d’un colossal travail de lobbying. Pour l’exemple, nombre d’artistes nigérians, favorisés, ne serait-ce que par la communauté de langue, notamment Tekno, Burna Boy, ou Wizkid malgré la signature avec de grandes maisons de disques, RCA, Atlantic ou encore Columbia, n’ont pu émerger.

En outre, se faire adouber par des chaînes de radios ne serait pas à la portée du premier artiste africain venu, Eazi , un artiste nigerian confiait à un média local que : « Travailler aux États-Unis représente beaucoup d’argent. Même se faire diffuser par radio rien qu’à New York pourrait vous coûter plus de 100 $ ou 200 $ ». Un exploit donc pour Davido même si pour certains, le jeune homme, à ses débuts, avait eu les fées généreuses, disposant par la fortune paternelle de plus d’argent que nécessaire pour percer dans le secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom