Du nouveau dans l’affaire Komi Koutché. Ses avocats vont déposer aujourd’hui une demande de liberté provisoire. Au micro de RFI, Me Luis Chabaneix, l’un des conseils de l’ancien ministre des finances dénonce la mauvaise foi d’une autorité béninoise qui aurait selon lui alerté Interpol alors que le mandat d’arrêt contre M Koutché avait déjà été révoqué.

A quelques mois des élections législatives Komi Koutché, l’opposant au régime de Patrice Talon croupit toujours dans une cellule de la maison d’arrêt de Madrid en Espagne. Ses avocats vont déposer ce mardi 08 janvier une demande de liberté provisoire. Me Chabaneix, l’un de ses conseils monte en épingle la mauvaise foi d’une autorité béninoise qui a conspiré pour que l’ex argentier national soit arrêté par Interpol. « On considère qu’on a usé d’une certaine mauvaise foi. Ils ont utilisé le mandat d’arrêt du 04 avril qui a été révoqué pour obtenir la détention de Komi Koutché puisqu’en fait on voit que Interpol a été informé du mandat d’arrêt du 04 avril, le 17 septembre 2018 alors que le mandat d’arrêt avait déjà été révoqué. Ce qui veut dire qu’une autorité du Bénin a utilisé ce mandat d’arrêt révoqué pour le communiquer frauduleusement à Interpol (afin) d’obtenir la détention de Komi Koutché  à l’étranger » accuse Me Luis Chabaneix.

Trouver la main invisible

Il assure qu’une série de démarches sera entreprise avec les magistrats espagnols pour comprendre ce qui s’est passé et surtout « qui a envoyé le 17 septembre un mandat d’arrêt qui n’a plus lieu d’être ». Pour rappel  la justice béninoise reproche à Komi Koutché sa gestion lorsqu’il dirigeait le fond national de la microfinance.

 

Voir les commentaires

27 Commentaires

  1. Pourquoi Talon était pas rentre en 2012 pour se défendre face a l accusation qui pesait contre lui? Tu as la réponse ?

  2. Va relire l interview donné a Boisbouvier en octobre 2012 par qui tu connais. Quand on lui a demande s il.comptait se mettre a la disposition de la justice de son pays,va lire sa réponse. Ce n était pas une affaire entre deux hommes c était une affaire d État qui engageait la vie de toute une nation

  3. C’est pourquoi la révolution doit se mettre en marche pour que nous puissions nous débarrasser de Talon et sa bande avant d’aller aux élections. Peuple glorieux du Bénin ne soyons pas naifs. Si on les laisse faire jusqu’à aller aux élections dans les conditions acttuelles, ils se proclameront vainqueurs même s’ils n’ont pas gagné une seule voix. Djogbenou est placé là où il est pour cela.

  4. Vivemoncul , dis à talon , sa criet et son togbenou PS , de passer directement á la “gégéne ” comme le faisait l’oas en algérie aux soldats du FLN , ces vo.leurs de promoteurs de iccs afin qu’ils disent vite que les milliards volés aux $$$$ de souscripteurs sont avec yayi boni

  5. De toutes les manières,un de ces 4 matins ,Komi K le fils de dassa-zoumé finira dans les nasses de la rupture.
    Avez-vous jamais vu l’aigle voler et dormir dans l’espace ?
    Donc patiemment nous aurons la peau de KOMI K l’inventeur des faux diplômes et concours frauduleux 😳😊😳

  6. Yayi boni est vraiment fort,Dohou déclarait hier que Yayi se chargeait lui même de trouver des marchés à Tégbénou au Canada, au Togo, en Côte d’ivoire etc, et quand ils vont faire des actions sociales au nom du Chef de l’Etat(Yayi Boni) avec leurs propres sous dont la couverture médiatique est chargée par L’ORTB et Canal3 mais les factures des couvertures médiatiques sont réglées par la Présidence, koîiiiiiiiiiii, Yayi, À gbato ò

  7. Je ne vois pas l’importance de tout ce chahut entre des avocats irrévérencieux, mal polis dans les propos et nos Autorités qui elles-mêmes font usage de tout bois pour pourchasser des opposants.
    Aussi, prenons du recul et interrogeons-nous: Qu’est-ce que cela coûte à Koutché, s’il ne se reproche rien, de venir pondre son argumentaire et de se défendre par rapport à ce qu’on lui reproche. Il demeure pourtant un présumé avant toute condamnation.

    • Toffa…!!! ne sois pas naif

      Est ce. que.les arguments…sont encore les moyens de défense..dans ce pays…?

      Si tel était le cas..métégnon ne serait jamais emprisonné..ni sabi sira

      Les gens..sont instruits…pour condamner..quelques citoyens…peut importe le manque de preuves..

      Les gens..ne fuient pas la justice…mais un systeme….de ruse et de rage…

      • Mr Aziz, C’est bien la stricte vérité.

        Komi s’est présenté une première fois au juge d’instruction chargé du dossier.
        Parce que ce juge n’a pas placé Komi sous mandat de dépôt, le dossier lui a été purement et simplement arraché pour le confier à un partisan de la ruse et de la rage.

        Et vous demandez à Komi de se livrer pour subir le sort de METONGNON qui croyait à la justice de son pays.

        La suite est indigne d’un pays comme le Bénin. Mais certainement compatible aux méthodes de Patrice Talon que tout le monde connait.

  8. L’avicat peut-il produire le document de levé du mandat d’arret. Si un tel document existe la procédure de mise sous mandat de dépôt ainsi les poursuites judiciaires ne sauraient prospérées.

  9. la mauvaise foi d’une autorité béninoise qui aurait selon cet avocat, alerté Interpol alors que le mandat d’arrêt contre M Koutché avait déjà été révoqué ?….?   Si sa défense se fonde sur de telles inepties, son client croupirait longtemps en prison.

  10. bla, bla, bla, que l’Etat émette un autre et qu’on émette un autre mandat. Là n’est pas la question et il n’y aura aucun procès de fond sur ce dossier. Ici il s’agit soit de l’extrader ou non et la vie continue son cours normal. Si on l’extrade le feuilleton continu sinon on marquera une pause comme les gens du PRD

    • Car il est écrit qu’on mesurera celui qui mesure avec la corde dont il se sert pour mesurer..dit la sainte écriture !

  11. Nous avons à faire simplement à ***** du Bénin. Des**** pour qui rien n’ est Jamais grave ils utilisent le *** pour pouvoir tromper la justice madrilène.

    • Et pourquoi dans l’affaire tentative d’empoisonnement et de coup d’Etat Talon ne s’est jamais présenté la justice de son pays avant de revenir rouler le peuple dans la farine? Il se reprochait des choses alors?

      • la mauvaise foi d’une autorité béninoise qui aurait selon cet avocat, alerté Interpol alors que le mandat d’arrêt contre M Koutché avait déjà été révoqué ?….?   Si sa défense se fonde sur de telles inepties, son client croupirait longtemps en prison.

      • Ici on parle d un process qui va dans le compte de l etat…les histoires entre amis qu il y avaient entre eux concerne tres peu le peuple

  12. En fait c’est moi HAM HAM qui ai tout manigancé contre le pauvre KOMI, qui venait d’être auditionné au Bénin et qui est ressorti libre de l’audiance de Cotonou. iL est allé à Dakar voir sa famille en exil et il voulait aller parader à Paris dans un meeting. J’ai décidé avec mon équipe des Forces Terribles pour un Bénin Immergé (FTBI) de lui montrer notre capacité de nuisance. Il n’a pas dit qu’il veut faire la politique…???
    Mon ennemi intime, SONAGNOn sera très content de cette bonne nouvelle. Mais je vais encore envoyé un autre mandat…kia kia kia
    Les membres d’honneur des FTBI: Yayi Thomas, Houngbédji Adrien, Talon Guillaume Soro Athanase. Très venimeux parti

Répondre à Prince Toffa 1er Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom