A travers un communiqué, le ministre de l’économie et des finances a annoncé le paiement aux retraités des rappels de pension des années 2011 et 2012. Le secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin n’a pas caché sa satisfaction après cette mesure prise par le gouvernement.Interrogé par Frissons radio, le secrétaire général de la CSA Bénin se dit satisfait de la décision du gouvernement, celle de payer les rappels de pension de 2011 et 2012 aux retraités. « Je ne peux qu’avoir une réaction de satisfaction étant entendu que ces revendications datent de plus de 7 ans. Ca fait onze ans que l’Etat a décidé de faire une augmentation du point d’indice.» a-t-il déclaré. Pour le syndicaliste, cette décision gouvernementale vient opérationnaliser l’annonce qui a été faite par le président Talon.

Elle vient également couronner la bataille menée par les syndicats pour que les retraités puissent jouir de cette augmentation du point d’indice. « Avec l’avènement du régime actuel, les retraités ont été pris en compte avec un certain nombre de mois d’arriérés de cette augmentation » fait-il savoir.

Les rappels de 2011 payés en janvier, ceux de 2012 réglés en mars

Anselme Amoussou espère que le gouvernement tiendra parole. De toute façon, les syndicats attendent de voir si les retraités vont constater l’effectivité de ces mesures sur leurs revenus a laissé entendre le secrétaire général de la Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (CSA-Bénin). Les rappels de pension de  2011 seront payés en janvier 2019 aux retraités .Ceux de 2012 seront réglés en mars 2019 a précisé le communiqué du ministre de l’économie et des finances Romuald Wadagni.

3 Commentaires

  1. Pourquoi attaquez-vous chaque fois ceux qui, après avoir longtemps critiqué le gouvernement décident de le féliciter pour une action qu’ils jugent sociale?
    Changez un peu béninois. Être contre un gouvernement ne veut pas dire qu’il faut voir chaque le mal dans tout ce qu’il entreprend.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire