Le procès ICC-SERVICES devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) à Porto-Novo a repris ce jeudi 3 janvier 2019 avec une attention particulière aux coffres-forts et à l’argent qui auraient été retrouvés chez Emile Tégbénou, un des responsables de ICC-SERIVES.Quel est vraiment le montant retrouvé chez Emile Tégbénou et où est passé cet argent ? C’est un point majeur de la 10ème audience du procès ICC-SERVICES devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) au Bénin depuis ce matin. Elle est marquée par des contradictions, des retours sur déclarations et des documents « illégaux » qui rendent difficile la découverte de la vérité par la Cour.

Entre autres contradictions, c’est le nombre de coffres forts retrouvés dehors chez Tégbénou. L’ancien chef de la Brigade économique et financière (BEF) Dieudonné Lissagbé déclare un coffre-fort à l’état neuf. Par contre, l’ex-directeur département de la police nationale (DDPN) Pépin Adjovi évoque deux qui lui paraissent délaissés. Dans tous les cas, cela parait bizarre que des coffres forts soient dehors. Que s’est-t-il passé ? Pas d’éléments de réponse pour l’instant. Pépin Adjovi avoue qu’il ne se rappelle pas des faits avec exactitude. Et pour cause, les faits remontent à huit ans.

« Ça fait huit ans que cette affaire s’est passée » affirme aussi Dieudonné Lissagbé pour défendre ses retours sur déclaration. Interpellé sur certaines raisons qu’il avance et que la Cour juge inutiles, il confie qu’il faut quand même qu’il dise quelque chose. Cela ne fait pas sérieux selon les avocats. Même certains documents présentés à la Cour ne font pas apparemment sérieux. Ce sont entre autres, des Pv de perquisition avec défaut de signature, d’après la Cour.

Copie d’une décharge de trois millions

Sur le montant, contrairement aux déclarations de Emile Tégbénou qui parlent de 27 milliards, Dieudonné Lissagbé et Pépin Adjovi continuent de soutenir qu’il est question de trois millions de francs Cfa. « J’ai trouvé 3 millions » défend le premier. Mais où est passé l’argent même si on admet que c’est trois millions ? « Est-ce que vous avez déposé les trois millions au greffe » lui demande le procureur spécial Ulrich Togbonon.

En réponse, l’ancien patron de la BEF informe que, sur instruction du procureur, il a déposé les sous à la commission d’enquête avec une décharge dont il a copie. Mais cette décharge n’est pas annexée aux procès-verbaux des perquisitions, constate le procureur spécial de Cour. La juridiction note beaucoup de failles dans la procédure.

10 Commentaires

  1. Vivemoncul est franchement c.on , franchement si lui et sa criet convoquent talon et ceux qui disent qu’ils ont reçu des centaines de millions de sa part , cela va être franchement bon

  2. Franchement si c’est possible de remonter le temps, de fouiller dans les data center de MTN ou MOOV pour vérifier les appels faits en ce moment là par Tégbénou et AHIZIMÈ, par tous les acteurs,on saura beaucoup de choses et on saura la vérité, Franchement…

    • Je suis d’accord..avec toi..vive(quelque chose comme ça)..

      Pourquoi ne pas remonter..aussi jusqu’aux..télécommandes de paris…et savoir….combien chacun a reçu…

  3. Aziz, l’une des constantes de ce procès réside dans l’implication et la complicité actives au plus haut sommet de l’Etat dans cette vaste escroquerie au détriment de nos braves populations. En effet, c’est la caution implicite de Yayi qui s’affichait ostensiblement aux côtés de ces escrocs qui a emporté l’adhésion du peuple à ce sacandal.
    La deuxième constante, c’est l’amateurisme qui caractérise les actes des officiers de police judiciaire. De plus, on leur paye des primes(30 000 par jour) avant qu’ils accomplissent le métier pour lequel ils sont rémunérés. Ceci reflète bien entendu le caractère informel et brouillon du régime de Yayi. J’espère qu’ils vont tous payer….bandes d’escrocs..

  4. Tulip , merci pour ton ” bravo ” adressé á aziz et moi , et que nous partageons avec bon nombre sur ce forum .
    Odje , nous allons nous échapper de ta chambre á gaz , puis nous emparer de toi , agadjavi , et talon , vous mettre dans une charette ,vous trembaler dans la ville de cotonou avant de vous conduire á ,” agontikon ” sans vous bander les yeux

  5. Les gilets jaunes…en france non seulement nous font rire…mais nous donnent parfois certaines bonnes idées…dans ce pays de culture démocratique..

    tenez!…sur une pancarte portée par une dame…c’est écrit en grand..’allons chercher macron”..avec un air déterminé..

    Qu’à celà ne tienne…cette idée me plait…mais je préfère le terme déloger…

    tout le monde pense…ce que je pense..n’est ce pas..

  6. Les vérités tomberont le jour où les sanctions tomberont.Le béninois est comme cela.Et c est lá vous entendrez les noms des proches de OLLA…..on les mettra tous dans chambre à gaz!!!

  7. Et pourtant cette affaire..est simple et triviale..

    Il y a trois entités bien définies..

    1..des escros…qui ont profité de la naiveté des gens.. cu pi des….et les ont plumés..et mener…grande vie luxueuse…en se foutant de dieu…qu’ils disent adorer et ceci…en cherchant…à corrompre les gouverants

    2..un nombre considérable..de naifs..qui croient…à la magie..de la richesse..sans efforts

    3…un nombre de personnes indignes…dits cadres et politique…qui ont bien succés…les premiers

    Eh bien….tout le monde doit payer…fort y compris les épargnants…à qui ont ne remboursera rien du tout

    Au passage…une question…

    Est ce l’état percevait…les taxes…sur les activités de ces gens…vu qu’ils étaient dans l’illégalité…si oui…l’état est complice..aussi

    Est ce l’état perçevait des taxes…sur ceux des épargnants…qui allaient toucher…leurs gains….puisque dans un pays normal…toute activité financière..est taxé…

    Si oui..l’état est complice…

Répondre à OLLA OUMAR Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom