Le rappeur Marocain French Montana est revenu sur les déclarations qui ont laissé croire à un soutien qu’il a apporté à R. Kelly. Il a martelé via une déclaration faite sur les réseaux sociaux être du côté des victimes.
Le scandale d’abus sexuel et de pédophilie qui a éclaboussé le rappeur Américain R. Kelly continue de défrayer la chronique et de faire la Une des médias. Cette fois-ci, ce sont les propos d’un de ses confrères dans le showbiz qui ont attiré les inimitiés de l’opinion publique.

Les réactions assez hostiles au soutien que le rappeur Marocain French Montana a apporté à Robert Sylvester Kelly, âgé de 51 ans, le célèbre chanteur et producteur de r&b à qui l’on doit la chanson « I believe I can fly » ont fait qu’il est rapidement remonté au créneau pour corriger le tir. Par le biais des réseaux sociaux, il déclare être du côté des victimes et a exprimé toute sa déception sur le comportement d’un des rappeurs qui a bercé son enfance. « Je n’avais jamais pensé que les gens que j’admirais dans mon enfance, qui chantaient et dansaient et qui me donnaient l’espoir de devenir une superstar, deviendraient des toxicomanes, des agresseurs d’enfants et des violeurs » s’est-il exprimé en sa seconde appréciation de ce sujet.

Première réaction…

A la faveur d’une rencontre sportive qui avait eu lieu le week-end dernier, le rappeur Marocain Karim Kharbouch de son nom d’artiste French Montana avait semblé confié aux journalistes qu’il soutenait R. Kelly. Il précisait notamment que la star du RnB, avait déjà prévenu dans une de ses célèbres chansons titrée : «Bump n’Grind»  que son Esprit lui disait « Non » mais que son corps lui disait « Oui ». Il n’avait pas non plus manqué de jeter des fleurs à celui que beaucoup d’Américains qualifient de pédophile depuis l’éclatement de cette affaire. Il l’avait même comparé à Michael Jackson.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom