La polémique engendrée par les propos de Yann Moix au sujet des femmes de plus de 50 ans, continue de faire réagir personnalités connues et anonymes.La polémique autour de l’écrivain Yann Moix continue de faire réagir. En effet, il y a quelques jours, ce dernier assurait à l’occasion d’un entretien accordé à Marie-Claire, que les femmes de 50 ans étaient, selon lui, « invisibles ». Histoire d’enfoncer le clou, il assurait alors préférer le corps d’une femme de 25 ans qui lui, est « extraordinaire ».

Depuis ? C’est la douche froide. En effet, des centaines, si ce n’est des milliers de personnes ont décidé de réagir sur les réseaux sociaux, assurant que ces propos étaient indignes et déplacés. Personnes connues comme anonymes en ont profité pour lui assurer qu’il n’avait pas grand chose à mettre en valeur non plus. Forcé de réagir après un tel bad buzz, Yann Moix s’est finalement exprimé au micro de RTL… Assumant cependant ses propos. 

Miss France et Valérie Trierweiler décident de réagir

Invitée sur le plateau de Cyril Hanouna, la nouvelle Miss France, Vaimalama Chaves a accepté de revenir sur cette polémique. Selon elle, il faut que les goûts et les couleurs de chacun soient respectés. Cependant, il y a bien évidemment une manière de tourner les choses et c’est bien là que le bât blesse. « la manière dont il l’a dit était incorrecte, et c’est ça que je remets en question voilà“, a-t-elle ainsi affirmé.

De son côté, Valérie Trierweiler, ancienne première dame, a elle aussi décidé de tacler le chroniqueur télévision et radio, en publiant une image d’elle, lorsqu’elle a fait la Une du journal Charlie Hebdo, dessinée seins nus, façon Pussy Riot. “J’avais eu l’honneur de faire la Une de #charliehebdo il y a très exactement cinq ans. Je dédie aujourd’hui ce dessin d’Honoré à #yannmoix.“. D’autres personnes, comme la présentatrice Valérie Damidot ou encore l’actrice Marina Foïs ont également taclé Yann Moix sur les réseaux sociaux, d’une manière parfois humoristique, quoique très directe. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom