La coopération entre services de renseignements français et allemands a porté ses fruits. C’est dans le cadre d’une enquête conjointe de ces deux services de renseignements sur les crimes et autres exactions commis en Syrie que deux syriens ont été arrêtés mardi en Allemagne et un syrien gardé à vue à Paris. Actes de torture, crimes contre l’humanité et complicité de ces crimes sont les motifs de l’enquête qui a conduit à la garde-à-vue du syrien en région parisienne. Si on a peu d’informations sur l’homme interpellé en France, on sait par contre que les deux individus appréhendés en Allemagne sont d’anciens membres des services de renseignements syriens.

Loading...

Plusieurs crimes de guerre leur sont attribués alors qu’ils étaient au service de Bachar al-Assad en Syrie.

Accusés de crimes contre l’humanité

Les deux syriens épinglés en Allemagne où ils jouissaient du statut de réfugiés ont pour identité Anwar R. et Eyad A. Ils sont tous deux accusés de crimes contre l’humanité. Anwar R. âgé de 56 ans est accusé de tortures et Eyad A. âgé de 42 ans est coupable de meurtres et de tortures. Toutes ces exactions ont été commises alors qu’ils étaient au service du régime du président Bachar al-Assad qui persécutait ses opposants et réprimait sauvagement les rebelles.

Ces arrestations sont liées directement à l’opération « César », pseudonyme d’un agent infiltré dans les services secrets syriens qui avait pu s’échapper de Syrie avec des  dizaines de milliers de photographies, témoignages monstrueux des barbaries commises dans les geôles du régime syrien.  

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom