Il attendait cette décision avec une certaine impatience. Malheureusement pour lui, la justice a décidé d’aller à son encontre. En effet, en ce 25 mars, la cour d’appel de Paris a décidé de rejeter le recours déposé par l’ancien président de la République, monsieur Nicolas Sarkozy, contre une décision des juges qu’il estime être infondée.

En effet, au cours du dernier procès tenu dans le cadre de l’affaire de “corruption” et de “trafic d’influence” à la Cour de cassation, la justice a décidé de renvoyer l’affaire en correctionnelle, le 26 mars 2018 dernier. Visiblement échaudé et pas vraiment excité à l’idée de devoir retourner face aux juges, l’ancien président de la République a donc déposé un recours en appel, afin d’éviter un nouveau procès. 

Un revers judiciaire pour l’ancien président de la République

Malheureusement pour lui, les magistrats ont qualifié son appel “d’irrecevable“. En outre, la défense de l’ancien chef de l’État a également demandé qu’une QPC, une question prioritaire de constitutionnalité, soit soulevée. Une demande, là encore refusée par la justice. Un véritable camouflet pour l’ancien président UMP qui semble avoir énormément de mal à se débarrasser des nombreuses affaires qu’il traine depuis quelques années maintenant.

Tout n’est toutefois pas encore terminé pour Nicolas Sarkozy. En effet, si sa défense s’est gardée de commenter cette décision, l’ancien président de la République et ses conseils ont toujours la possibilité de se pourvoir en cassation afin de bloquer cet arrêt, ce qui empêcherait de fait, la tenue d’un nouveau procès.

Sarkozy et l’ombre Bygmalion

Outre cette affaire des écoutes, l’ancien chef de l’État est également sous le coup d’un procès pour « financement illégal de campagne électorale » et ce, dans le cadre de l’affaire Bygmalion. La justice soupçonne effectivement Nicolas Sarkozy d’avoir assez largement dépassé le plafond fixé et autorisé, des dépenses dans le cadre d’une campagne présidentielle, celle de 2012 en l’occurrence. Le chiffre de 20 millions d’euros en surplus a été avancé.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom