La Commission électorale nationale autonome (CENA) du Bénin évolue normalement dans l’exécution de son calendrier établi pour les législatives du 28 avril 2019 au Bénin. Par un communiqué en date du 16 mars 2019, elle a annoncé le démarrage demain, des sessions de formations obligatoires des formateurs.

Il s’agit de la formation des formateurs des agents électoraux, du 19 mars au 2 avril 2019 dans tous les départements. Selon le calendrier publié par la CENA, lesdites sessions s’ouvrent ce mardi dans les départements du Borgou, Alibori, Atacora et Donga. Dans l’Ouémé, le Plateau, le Zou et les Collines, ce sera à partir du 25 mars. Quant aux départements du Littoral, Atlantique, Mono et du Couffo, elles auront lieu du 1er au 2 avril 2019.

«Nous ne pouvons pas arrêter»

L’annonce de ces formations indique bien que la CENA poursuit son calendrier en dépit de la crise électorale et en attendant la décision de consensus entre les formations politiques et le Chef de l’Etat. «Nous avons élaboré un chronogramme, nous suivons notre chronogramme jusqu’au moment où on va constater qu’il est difficile de continuer à l’exécuter» avait confié le président de la CENA, Emmanuel Tiando.

C’était lors de sa conférence de presse, la semaine dernière. A l’occasion, il a défendu que les membres de la CENA ne sont pas des politiques,  et doivent se concentrer sur leur mission au risque d’être coupable d’abandon de travail. «Nous ne pouvons pas nous arrêter. Nous arrêter signifierait que nous ne faisons pas notre travail, or notre travail c’est préparer les élections. Tant que les conditions sont réunies pour qu’on prépare les élections, on va continuer à faire le travail.» a-t-il ajouté.

5 Commentaires

  1. quel pays! bénin est il vraiment démocrate?
    même le togo se moque nous
    n’oubliez pas l’opposition est choie du peuple béninois
    pas d’élection sans l’opposition bien

  2. Dans les pays qui se respectent, ce monsieur aurait deposer sa démission. Mais le ridicule ne tue pas au Bénin. De quel travail parle -il ? Celui peu credible fait de traitement de faveur pour les blocs de Talon celui ci vous tenant par le dossier de malversations sans suite depuis? L’histoire retiendra votre nom. C’est sûr. Tchjikoiiii.

    • Karl ne vous laissez pas manipuler par les opposants. Dans un pays qui se respecte, nous devons du respect à nos institutions. Si nous avons un problème avec une institution, les juridictions compétentes sont là pour le régler.

  3. Continuer votre travail et dans les délais.
    Les conditions sont réunies pour le 28 Avril.
    Rien n’arrêtera le processus.
    Ils vont en souffrir mais rien ne se passera.
    Le gouvernement de Talon est légitime, l’Etat est fort.
    Circulez ; rien à craindre mes chers compatriotes.
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom