Dans un post publié sur sa page Facebook hier lundi 25 mars, Galiou Soglo a partagé avec l’opinion les désagréments qu’il a connus avant d’obtenir son quitus fiscal, le 26 février 2019. Selon l’ancien ministre des sports du régime Yayi, les services des impôts l’ont fait tourner en rond tous les jours depuis qu’il a fait la demande de ce précieux sésame, prétextant un « complément d’information par-ci, un détail par-là ».

Loading...
« Ma situation fiscale m’a été remise le 22 février. Malgré cela, je n’ai toujours pas le message qui me convierait à venir récupérer mon quitus. Le 26 février, je suis resté dans les couloirs de la direction des impôts jusqu’à 22 H 30 , à la sortie du soit disant « dernier lot de quitus de la soirée ». Là je quitte les lieux résigné » raconte-t-il . C’est au environ de 23h 30 qu’il dit avoir entendu son téléphone sonné. Un ami qui lui voulait du bien l’informe de la sortie d’un autre lot de quitus qui contenait le sien.

Un quitus fiscal signé le 14 février et délivré le 26

« C’est comme cela qu’à 15 mn de l’heure fatidique du dépôt des listes à la Céna je reçois enfin le précieux sésame que je remets in extremis afin de compléter mon dossier » poursuit Galiou Soglo.  A en croire l’ancien ministre, ces manœuvres dont il a subi les affres sont l’expression de la ruse et de la rage, « érigées en mode de gouvernance » au Bénin. Il rappelle que son quitus fiscal avait été signé depuis le 14 février.

Voir les commentaires

11 Commentaires

  1. Lorsque l’administration fiscale n’est pas à la hauteur de la tâche pourquoi imputer la responsabilité aux partis????

    Nous n’avons pas une admnistration en mesure d’accompagner les réformes encours, le législateur devrait en tenir compte pour faire la loi. Si ces députés ne l’ont pas fait, ils ne sont aussi pas à la hauteur de la mission qui leur incombe.

    Les réformes se font dans la précipitation, et pénalisent plutôt que de rendre les choses meilleures.
    Et comment les candidats des blocs du Chef de l’Etat ont fait pour avoir eux tous les pièces à jour???
    C’est l’impartialité et la ruse et la rage qui expliquent ça.

  2. @Joeleplombier….

    Lorsque la courbe de demande d’une requête connait soudainement une hausse vertigineuse, tout être doté de raison devrait pouvoir comprendre que l’adminsitration puisse avoir du mal à satisfaire tout le monde à la fois. Simple question de bon sens n’est-ce pas? Mais comme nous voulons voir la “ruse” et la “rage” même derrière le simple sourire d’un passant, allons y seulement.

    • Pour le “complement de pièces par ci, un detail par là” ,Ganlou, si j’ai bonne memoire, fut ministre de la Republique et en tant que tel, est censé savoir qu’un document comme le quitus fiscal ne se distribue pas comme de l’hostie et qu’il faille tout de même s’assurer qu’effectivement le demandeur est en regle vis-à vis du fisc. Ce qui est d’ailleurs la finalité de la pièce.

  3. Ce n’est qu’un secret de polichinelle que cette affaire de quitus fiscale, même s’il est pertinent comme pièce, a été utilisé pour combattre les opposants. Tous ceux qui sont sur la liste des blocs de Talon l’ont eu sans aucune difficulté. Il n’y a que les opposants qui sont des mauvais élèves de la classe, les corrompus qui ne sont pas en règle. Cet argument est archi faux. Nous savons bien que des brebis galeuses se trouvent dans les deux camps. La preuve: ne sont-ce pas les mêmes qui étaient avec Yayi hier qui entourent Talon aujourd’hui? Comment se fait il que du jour au lendemain, ils deviennent blancs comme neige. SI on pouvait mettre en place un Comité indépendant pour étudier les dossiers de tous les candidats, on trouvera que ceux des blocs de Talon sont aussi coupables des mêmes fautes, et ce ne seront pas des fautes mineures comme nous l’a vendu Tiando.

  4. karl ne te casse pas la tête pour comprendre la notion de conformité de la rupture cela voudra dire que la raison du plus sera la meilleur mais ici c’est benin et non rwanda

  5. Triste réalité dans ce pays de ruse et de rage. Vous avez beau être à jour, le pouvoir dit de la rupture mettra tout en œuvre pour vous bloquer et on demande aux gens de se conformer par rapport à quoi, je n’en sais rien. Les agents ne peuvent pas se comporter de la sorte sans des instructions venues de la hiérarchie qui elle tient ses ordres depuis les ministères ou la Présidence. C’est cela la vérité des faits, mais l’heure de Dieu sonnera à coup sûr et complices et auteurs vont payer.

  6. Au-delà de toutes considérations politiciennes ; Galiou Soglo est quelqu’un d’assez honnête et humble.
    J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour le personnage.Ce qu’il dit est forcément la vérité.
    Un zèle des agents des services fiscaux et non du pouvoir.
    Ce que je crois
    Le Plombier
    Je passais

    • Le zèle des services fiscaux est forcément encouragé par quelqu’un parce que dans toute institutions il y a une rigueur et vu l’importance de ce document et le temps de dépôt des dossiers, des instructions doivent être données aux services chargés de la délivrance de ce document pour plus d’efficacité. Cela se fait dans un pays où on se respecte, on a l’esprit du multipartisme et on respecte les autres et on aime son pays bien sûr. Dans le cas échéant, on cours pour chercher de l’aide partout… Et on connaît la suite…

    • Merci pour la remarque, un zèle des fonctionnaires et un zèle peut être justifié.
      Regarder bien le quitus publié par notre cher Ganiou, il l’a réclamé en tant que MARAÎCHER. Dites moi Ganiou Soglo deux fois ministre avec tous ce qu’il a comme bagage se présente à être député comme maraîcher ? Allez y comprendre quelque chose.

      • le quitus fiscal est base sur l’IFU ( Identifiant Fiscal Unique).
        l’IFU est cree lors de la premiere declaration, par exemple comme commercant, artisan, propriétaire de parcelles…
        Les contribuables sont ils responsables de la mise a jour des fichiers IFU.
        J’ai deja dit ici que l’IFU est une farce, l’administration étant particulièrement incompétente en matière de gestion de cette base de données avec des gens qui ont autant d’IFU que de parcelles par exemple. Comment l’administration fiscale gère t-elle les indivisions, les heritages, les biens détenus en partage ou en communauté, etc…
        La réalité est que le quitus fiscal fait partie de ces dispositifs des lois “drones” crees pour cibler des adversaires politiques, écarter les indésirables des elections…
        Une parodie de loi, de légalité !!!

        • C’est tout de même étrange que vous ayez pu trouver des arguments pour taxer de “lois drones” un acte administratif universellement connu comme peut l’être un quittus fiscal. Le Béninois est juste incroyable!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom